Abonnez-vous
Publié le

COUP DE COEURRéseau Entreprendre Adour met en lumière ses 18 talents

Lors de sa traditionnelle Fête des Lauréats, l’association a présenté à ses membres et partenaires les nouveaux entrepreneurs basques, béarnais, landais et bigourdans accompagnés bénévolement par des dirigeants.
Fabrice Delpech, directeur du réseau Entreprendre Adour et Pierre Lalanne, son président.
Pierre Lalanne (à droite) et Fabrice Delpech, président et directeur
PresseLib’ s’est invité le 9 juin dernier au stade du Hameau à Pau pour participer à ce rendez-vous qui a pour objectif de mettre à l'honneur les nouveaux entrepreneurs d’une manière particulièrement originale, sur le thème "Cap ou pas Cap".

En France, 90.000 entreprises ont été créées en 2022, dont 17.000 dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes. Mais seulement 50% d’entre-elles survivent après trois ans.

« Grâce à notre accompagnement financier et humain, 93% de nos lauréats passent ce cap fatidique. Notre force, ce sont nos membres : des patrons expérimentés qui n'hésitent pas à donner bénévolement de leur temps pour leur filleuls », note Pierre Lalanne, président d’Entreprendre Adour et ancien lauréat en 2009, avec Inoxyform à Bayonne.

Créée en 2003, l'antenne locale de cette association intervient sur le Béarn, la Bigorre, le Sud-Gers, les Landes et le Pays basque. Elle réunit près de 200 entrepreneurs, qui accompagnent actuellement 70 lauréats.

Réseau Entreprendre Adour s'est donné pour mission de faciliter l'implantation de nouveaux chefs d'entreprise afin de dynamiser l'économie locale et de développer des emplois localement. Le pari est réussi, puisque l'association a contribué à créer ou sauvegarder environ 3.200 emplois en Adour depuis ses débuts.

Passant de l’ombre à la lumière, ces nouveaux « aventuriers de l’entrepreneuriat » ont tous souhaité changer de vie. Les raisons peuvent être diverses : pour retourner dans sa région d'origine, privilégier sa famille, par envie d’indépendance, par goût du challenge, suite à une remise en question pendant le covid, après un burn-out, par passion, par opportunité…

Ils ont cependant tous au moins deux points communs : un besoin de se reconnecter à leurs valeurs et de remettre l’humain au cœur de leur métier. « Ces dernières années, il y a de nombreux projets avec une dimension environnementale, c’est dans l’air du temps. Il faut savoir aussi que de plus en plus d’anciens lauréats rejoignent les membres de l’association », remarque Fabrice Delpech, son directeur.

Accompagner les pépites locales

Julie Landart, co-fondatrice de Mellow Sea, à Bidart

Profitons de l'occasion pour donner un coup de projecteur sur l'une de ces pépites. Nous avons déjà présenté plusieurs lauréats ces derniers mois et aurons l'occasion de vous faire découvrir les autres, prochainement.

Damien Colsy et Julie Landart font partie des lauréats de cette 20e promotion. Ils sont accompagnés depuis six mois par Fabice Salles et Joëlle Plissonneau pour développer Mellow Sea.

Cette ancienne responsable de service client dans la distribution de matériel de glisse s'est finalement lancée dans l'aventure entrepreneuriale aux côtés d'un de ses anciens collègues. Son but est de faire partager sa passion pour l'océan et de le rendre accessible à tous.

Pour cela, les deux associés ont créé de nombreux produits : des chaussons, gants ou encore des pagaies pour promouvoir les sports de glisse, des sorties de bain, des petits objets upcycliés et clou de la collection, une combinaison de surf confortable, adaptée à toutes les morphologies et facile à enlever.

Julie et Damien collaborent avec Facylities Multi Services (FMS), une entreprise adaptée et solidaire installée dans les Landes et qui emploie plus de 650 personnes, dont 65% en situation de handicap.

« Être lauréat du Réseau Entrependre Adour est une véritable reconnaissance et une étape importante pour notre Mellow Sea. On se sent accompagnés et soutenus dans notre projet. Dans quelques années, nous seront heureux de faire partie des mentors, pour accompagner à notre tour les porteurs de projets », confie Julie Landart.

En attendant, l’équipe du Réseau Entreprendre Adour prépare déjà un autre événement majeur pour l’association : la fête de ses 20 ans, le 21 septembre prochain.

Noémie Besnard

Commentaires (1)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Piotr Vracmi
il y a 8 mois -
Super projet, et encore de belles idées !

À lire aussi