Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Les Landais de Gojira flambent aux States

Rock metal, death metal, metal progressif, groove metal, trash metal, tout ça en un seul groupe avec les frères Duplantier, Christian Andreu et Jean-Michel Labadie
GOJIRA
Si vous avez passé la quarantaine, pas sûr que le nom de Gojira vous dise grand-chose. Et même si vous avez quelques années de moins, car il s’agit là d’un groupe de rock français, catégorie « metal ».

Si vous avez passé la quarantaine, pas sûr que le nom de Gojira vous dise grand-chose. Et même si vous avez quelques années de moins, car il s’agit là d’un groupe de rock français, catégorie « metal ».

Mais n’allez pas croire pour autant que son audience soit confidentielle : adoubé aux States, il vient d’être nommé par deux fois aux Grammy Awards. Une vraie consécration ! On fait connaissance ?

Bien qu’il chante exclusivement an anglais, le groupe est 100% certifié pur landais, puisque originaire d’Ondres, composé des frères Duplantier (Joe et Mario) au chant/guitare et à la batterie, de Christian Andreu à la rythmique et de Jean-Michel Labadie à la basse.

Mais plutôt que d’aller chercher le succès en France, le combo a préféré s’exiler outre-Atlantique, ce qui lui a plutôt réussi. On l’a ainsi vu accompagner Trivium, Amon Amarth ou Sancity et mener la première partie de Lamb of God, aux côtés de Machine Head, puis de Behemoth, Job for a Cowboy ou Beneath the Massacre. Les spécialistes apprécieront.

Les tournées se suivent, s’enchaînent, avec de plus en plus de fans déchaînés : les Etats-Unis bien sûr, mais aussi le Canada, ainsi que bon nombre de festivals, dont le Download ou The Unholy Alliance Tour. Et des ouvertures de concerts des Californiens de Metallica, dont celui du Stade de France en mai 2012. Et un premier passage à l’Olympia. Excusez du peu.

Tel est le groupe qui va mettre le feu à Cenon, pour un concert unique au Rocher de Palmer, le 26 janvier prochain. Si votre tasse de thé, c’est Jean-Pierre Foucault et Michel Drucker, oubliez tout ça et restez sous la couette. Les autres, vous savez où aller !

Informations sur le site de Gojira

 

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.