INDEX

Etonnant : le premier élevage d’insectes collaboratif

Le 16 Oct. 2017

L’entomologie au service de l’agriculture. Un partenariat a été signé entre Ovalie Innovation, filiale de Maïsadour et Vivadour, et la start-up Entomo Farm

Ovalie Innovation n’a plus de secrets pour les lecteurs de PresseLib’. En revanche, il est peut-être utile de vous présenter rapidement Entomo Farm. Une start-up qui s’est installée il y a quelques mois à peine à Libourne, près de Bordeaux, sur un site éco-industriel.


Entomo comme dans entomologie ? Bingo ! Car eux, pas fous les guêpes (hum), ils ont pris la mouche, et au lieu de les regarder voler, ont décidé de remplacer les farines de poissons dans l’alimentation animale, et quoi mieux que des insectes en farine élevés et transformés ?

Au départ, ils se contentaient de fabriquer des usines d’élevage, mais à la longue, ils se sont mis à produire et commercialiser eux-mêmes leurs propres farines. Bref, ils se sont secoués les puces au lieu de gober les mouches. Quelle meilleure démonstration de l’efficacité de leur système ?


Et le partenariat qu’ils viennent de signer avec Ovalie Innovation va également dans ce sens, permettant aux 13.000 agriculteurs membres de tester les insectes « made in » Entomo Farm.

En somme le premier élevage d’insectes collaboratif, whaou…


Ce qui fait dire à Grégory Louis, le PDG d’Entomo Farm, combien cet accord est une étape majeure : « Nous fournissons les larves, le matériel et le cahier des charges. Les agriculteurs assurent la croissance. Nous nous chargeons ensuite de la transformation et de la commercialisation des produits de l’insecte : protéines, lipides et matières organiques fertilisantes. Le modèle collaboratif a déjà fait ses preuves dans le secteur agricole. Nous nous réjouissons de bénéficier du soutien de deux grandes coopératives pour développer rapidement l’élevage d’insectes en France. »


On ne prend pas les mouches avec du vinaigre, mais peut-être bien les insectes avec de la farine !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *