Abonnez-vous
Publié le

A Saint-Lary, Maxime Totaro change la donne avec ses abris pastoraux mobiles

Esprit Altitude offre une solution d’hébergement d’urgence et temporaire en montagne.
A Saint-Lary, Maxime Totaro change la donne avec ses abris mobiles pastoraux
Mises au point à Vignec, ces unités autonomes vont pouvoir accueillir les bergers au plus près des troupeaux, le temps des estives.

Pour avoir travaillé pendant quinze ans à réparer des cabanes pérennes en milieu montagnard, Maxime et son collègue constatent que les projets pour installer de nouveaux abris ont de plus en plus de mal à aboutir, étant donné le coût et les délais de construction.

En parallèle, la difficulté à recruter des bergers, en raison d’un manque de protection contre les prédateurs et de confort minimum une fois sur place, menace peu à peu d’aboutir à une pénurie.

« Nous avons pensé que nos abris pastoraux pouvaient être une solution alternative à ces problématiques, et nous avons décidé de créer Esprit Altitude en 2021 » explique Maxime. « Nous avons fait appel aux architectes de PAPYR, à Saint-Laurent-de Neste, pour étudier la conception, l’ergonomie et le côté esthétique, afin que tout s’intègre bien en montagne ».

À l’arrivée, on découvre de petites cabanes mobiles, répondant à un cahier des charges très précis, d’une surface habitable d’un peu plus de 4 m², parfaitement bien agencées : lit, poêle, réchaud pour cuisiner, rangement pour le matériel des éleveurs, et niche pour le chien.

« La surface au sol est de 7,5 m². L’ossature est en acier, habillée d’un bardage en bois, en mélèze ou sapin Douglas provenant du piémont. Une installation photovoltaïque permet d’être autonome pour la lumière et la recharge des téléphones » souligne Maxime.

Ces refuges, en plus de proposer une solution de logements conformément au droit du travail, peuvent être installés rapidement, et au plus près des troupeaux pour une surveillance maximale. Transportés par tracteur, maniscopic, ou héliportés sur les sites d’accès difficiles, il suffit d’une matinée pour les installer, en urgence ou temporairement pour abriter bergers et éleveurs.

Une dizaine de cabanes sont ainsi proposées aujourd’hui à la location, ou à la vente, auprès des groupements pastoraux et des communes. Maxime et son collègue vont tester cette année l’abri sanitaire, comprenant douche, lavabo, et toilettes sèches, qui pourra être utilisé conjointement à celui de montagne, ou séparément.

Il pourra par exemple être installé de façon provisoire sur un village accueillant des touristes le temps d’une saison, ou lors d’une manifestation culturelle, tout comme l’abri événementiel ou le snacking.

Si l’idée de proposer un concept de nuit insolite par la suite est dans les esprits, l’heure est aujourd’hui à l’installation en toute sécurité des bergers, alors qu’approche la période des estives.

Informations sur le site internet d’Esprit Altitude dans les Hautes-Pyrénées

Photos : Esprit Altitude

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi