Abonnez-vous
Publié le

CÉLESTEFleurance la tête dans les étoiles, comme jamais

Jusqu’au 12 août, la manifestation scientifique grand public se déroule au cœur du Gers, avec Hubert Reeves comme parrain. C’est une référence européenne.
CÉLESTE - Fleurance la tête dans les étoiles, comme jamais

Cette 32e édition apporte son lot de nouveautés, avec notamment son festival du film « Fleurance Transition, science, société », présidé par Julie Gayet, et l’étonnant Village des Chnops.
Fort de ses 25 000 entrées comptabilisées en moyenne, avant le Covid, il s’est imposé au fil des ans comme l’un des premiers événements de culture scientifique en Europe, dont le rayonnement est désormais international.

À l’origine, une bande de Fleurantins passionnés d’astronomie, qui rêvaient de rendre cette science accessible à tous, tout en incitant à réfléchir sur l’histoire de l’être humain au cœur de l’univers. Parmi eux, Bruno Monflier, qui deviendra le président de l’association du Festival International du Ciel et de l’Espace dès sa création en 1991.

Depuis, tous les ans début août, petits et grands lèvent les yeux vers le ciel depuis Fleurance, qu’ils soient simples amateurs ou initiés, grâce aux pôles traditionnels prévus pour les accueillir : Marathon des Sciences, Marathon des transitions (10 août), Festival Adultes, festival Astro-Jeunes et Village des Sciences.

Lire notre dernier article sur le festival d’astronomie de Fleurance :

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi