Abonnez-vous
Publié le

Anglet Aéro Atlantic, tremplin pour l’emploi et vers l'avenir

Organisé par la ville d’Anglet et l’UIMM Adour Atlantique, cet événement exceptionnel sera à la fois grand public et tourné vers le recrutement. Avec 1.000 intentions d’embauches dans le 64…
ANGLET AERO ATLANTIC 4
Pour sa seconde édition, le forum des métiers de l’aéronautique a largement enrichi son programme, avec une exposition, une soirée-débat et des démonstrations aériennes de haut niveau. Rendez-vous à l’Espace de l’Océan d’Anglet.

Claude Olive, maire d’Anglet, et Ary Plagnol, président de l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie (UIMM) Adour Atlantique, ont présenté le programme de cet événement majeur qui s’inscrit dans la tradition aéronautique de la commune, commencée avec Latécoère puis Bréguet et symbolisée aujourd'hui par Dassault Aviation.

Ary Plagnol s’est réjoui du format extrêmement complet du forum qui va réunir pour la première fois tous les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion. « L’objectif de l’UIMM est de structurer de manière pérenne le recrutement sur le territoire, en profitant d’une conjoncture particulièrement favorable avec une activité en forte augmentation, mais aussi une reconquête de parts de marché sur les pays low-cost grâce à d’importants investissements et à la qualité des compétences ».

Cette manifestation est une étape significative pour se mettre en position de répondre aux 1.000 intentions d’embauche recensées sur les Pyrénées-Atlantiques, sachant qu'un emploi industriel génère 3 emplois indirects.

Elle vient compléter les initiatives déjà lancées sur le plan de la formation, comme le centre DEFI à Tarnos (ci-contre), qui accueille déjà une centaine d’apprentis, et développe une synergie forte avec Safran Academy et de nombreux établissements de la région. . « Un véritable bijou technologique qui rassemble tous les acteurs » s’est félicité Ary Plagnol.

L’enjeu est donc de fédérer tous les acteurs de l’emploi et de l’insertion, sur un territoire qui n’a rien à envier aux métropoles sur tous les points d’avenir, grâce à de gros projets en préparation et de belles pépites technologiques.

Ce salon d’Anglet veut aussi promouvoir auprès des jeunes la qualité et l’importance des recrutements en cours et à venir pour susciter des vocations. 17 entreprises majeures seront notamment présentes pour afficher l’avenir de l’aéronautique au plus haut niveau, ainsi que 17 organismes de formation et orientation.

Il faut rappeler que la Métallurgie en Adour emploie 19.525 personnes dans 772 entreprises. Quant à l’industrie aéronautique, elle rassemble 13.000 salariés dans 140 entreprises.

Au programme…

Le Forum des métiers de l’aéronautique

Vendredi 27 et samedi 28 septembre, de 9h à 17h à l’Espace de l’Océan

Destiné au grand public, d’accès libre, il rassemblera les acteurs locaux et régionaux de la filière (entreprises, écoles, organismes de formation…). Ce rendez-vous vise à mieux faire connaître les métiers et les perspectives d’emploi du secteur aéronautique, en particulier auprès des plus jeunes.

Ce sera l’occasion d’échanger avec les professionnels du secteur aéronautique venus des entreprises Caromar Techno, Copelectronic, Dassault Aviation, Lauak, Groupe Lophitz, Mecalandes, Safran Helicopter Engines, Sarem, Tekniaero, Sudec, Telerad, et de nombreuses autres…. Les visiteurs y découvriront toute la palette des métiers de l’aéronautique, de la conception à la maintenance en passant par la fabrication.

Les visiteurs auront également tout loisir de s’informer sur les métiers de l’aéronautique militaire auprès de représentants de l’armée de terre, de la marine et du Centre d’information et de recrutement des forces armées (Cirfa) de Pau.

L’espace formation

Vendredi 27 et samedi 28 septembre, chapiteau à proximité de l’Espace de l’Océan

Le Forum s’enrichit cette année d’un espace entièrement dédié aux formations. De nombreux organismes seront ainsi accueillis dans un chapiteau dédié et érigé à l’extérieur de l’Espace de l’Océan : Aérocampus Aquitaine, CESI, ESTIA, Territoires Solidaires FACE, GEIQ Industrie, Greta Sud Aquitaine, IUT de Bayonne et du Pays Basque, Lycée Louis de Foix, Lycée Pays de Soule, Lycée pro Jean Taris, Lycée Saint Joseph Hasparren, Pôle Formation Adour-UIMM, Université des Métiers de Bayonne.

Le Flash Info Métiers

Vendredi 27 et samedi 28 septembre, à l’Espace de l’Océan

Au-delà des échanges directs avec les professionnels, les visiteurs auront la possibilité de s’informer sur les métiers et formations via un format original. Il s’agit de courtes présentations (20 minutes) proposées sur différents thèmes.

Vendredi - Les métiers de l’usinage (9h30) ; l’assemblage de structures aéronautiques (10h) ; les métiers de la maintenance aéronautique et industrielle (10h30 et 15h30) ; l’évolution des métiers liés à l’éco-conception et développement durable (11h et 16h) ; le métier de peintre aéronautique (11h30) ; la diversité des métiers de l’ingénieur aéronautique (12h et 14h) ; la fabrication d’éléments de structures composites (14h30) ; les métiers de l’usinage (15h) ; le marché du travail local, focus sur l’industrie (16h30).

Samedi - Le marché du travail local, focus sur l’industrie (10h et 15h).

La soirée-débat

Vendredi

Une table-ronde était animée par le Général d’aviation Jean-Patrick Gaviard, ingénieur de l’Ecole de l’Air et ancien pilote de chasse, sur le thème de « L’aéronautique et l’empreinte carbone ». Y participaient deux experts en la matière : Jacques Gatard et Pascal Dauriac.

La seconde partie de la soirée était consacrée à un échange avec les pilotes de la Patrouille de France, précédé par la projection du film « PAF-US Tour 2017 ». Des images grandioses de la tournée de la Patrouille de France aux États-Unis en 2017 (35 mn).

Airshow

Vendredi 27 et samedi 28 septembre, au-dessus du littoral

Différentes démonstrations aériennes sont prévues au programme de cette 2e édition de l’Anglet Aéro Atlantic.

Vendredi 27 septembre, on a pu assister à : un atterrissage de l’hélicoptère Caracal de l’Armée de l’air au Jardin de la Grotte de la Chambre d’Amour. Une exposition statique et échanges avec l’équipage

Samedi 28 septembre (15h30) : démonstration de sauvetage de l’Ecureuil de la Gendarmerie nationale et de la vedette de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), suivie d’un exercice des forces spéciales avec l’hélicoptère Caracal. Meeting de la Patrouille de France, à l’issue des deux démonstrations précédentes.

Parrainage entre la Ville d’Anglet et l’Escadron EH/67 Pyrénées de la base de Cazaux

Pour enraciner son engagement et ajouter une dimension de Défense nationale à sa vision globale de l’aéronautique, la Ville a souhaité devenir marraine d’une unité opérationnelle de l’Armée de l’air. Elle a obtenu l’accord des autorités militaires pour parrainer l’escadron d’hélicoptères EH/67 Pyrénées stationné sur la base aérienne de Cazaux en Gironde depuis 1972.

Cette unité se consacre essentiellement à des sauvetages sur terre et en mer ou à des interventions humanitaires, tout en prenant part au soutien des activités du Centre d’essais des Landes à Biscarrosse. Cet escadron a notamment permis, le 5 février 2014, le sauvetage spectaculaire des onze marins à bord du Luno, chalutier espagnol échoué à la Barre, à la suite de la tempête Petra.

Naufrage du Luno

C’est aussi pour manifester une reconnaissance à ces hommes qui, au péril de leur vie, en sauvent de nombreuses autres, que la municipalité a engagé cette procédure de parrainage. Un vote unanime du Conseil municipal ‒ c’était une condition indispensable ‒ a validé cette démarche le 9 avril 2019, pour laquelle la Ville a également sollicité son adhésion à l’Association des villes marraines des forces armées.

La signature de la convention de parrainage a eu lieu ce vendredi 27 septembre. Elle était précédée d’une cérémonie au monument aux morts, accompagnée d’un survol de la Patrouille de France.

Exposition « Turboméca motoriste depuis 80 ans »

Jusqu'au 27 septembre, à la Maison pour tous

La société Turbomeca fondée en 1938, appelée Safran Helicopter Engines depuis 2016, mondialement connue pour ses turbines aéronautiques, dispose d’un patrimoine historique exceptionnel. L’Association des Amis du Patrimoine Historique de Turboméca (AAPHT) le fait connaitre au public au travers de cette exposition.

Il est aussi prévu une conférence de Charles Claveau : « De pionnier à leader mondial, l’exemple de Turboméca », le 26 septembre (18h)

.

.

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.