Abonnez-vous
Publié le

Trottinette électrique et tourisme : un combo qui se développe dans les Landes (1/2)

C'est par exemple le cas à Messanges, où Damien Bambalere a créé Ça me trott' il y a plus de 2 ans. Une petite entreprise pour permettre aux touristes et aux locaux de découvrir le territoire et son histoire...
Des gens sur des trottinettes électriques en forêt.Photo : Ça me trott'.
Depuis plusieurs années, le tourisme se métamorphose. En témoignent les nombreuses activités en trottinettes électriques qui se sont développées permettant d'associer patrimoine, histoire, et nature. À travers ce mini dossier, PresseLib' vous propose un petit zoom du secteur, dans les Landes...
Photo : Ça me trott'.

Bien qu'il soit originaire du 64, Damien Bambalere se considère comme « un landais d'adoption ». Arrivé dans le département il y a près de 25 ans, quand il n'en avait que 5, il a grandi à Messanges et a développé un amour pour le village et ses alentours. « C'est un village qui vit énormément l'été, grâce au tourisme, et j'avais envie de faire découvrir le territoire à ces gens ». Une idée qui naît en 2019, et qui se concrétise en 2020. « L'idée des trottinettes électriques est venue parce qu'à cette époque on en entendait parler partout ! C'était le grand boom de ce mode de déplacement, surtout dans les grandes villes ».

Comme un bon nombre d'autres entrepreneurs, en France, sur le Bassin de l'Adour, et dans les Landes, Damien Bambalere suit cette tendance qui amène avec elle son lot d'avantages. « C'est plus responsable, plus écologique. Cela permet de parcourir une assez grande distance sans utiliser la voiture, et c'est pratique pour se promener en forêt, sur la plage, etc. ». Car contrairement aux modèles urbains, ceux que Ça me trott' achète dans le Sud-Est de la France sont tout-terrains. « J'ai commencé avec une machine, et aujourd'hui j'en ai 8. Ça me suffit, je n'en veux pas beaucoup plus, car je souhaite conserver la dimension humaine de ma démarche ».

Ainsi, en pleine saison, c'est une centaine de clients par semaine qui se relaient sur les machines de Damien Bambalere afin de découvrir la forêt landaise et son histoire, le village de Messanges et ses alentours, et la gastronomie landaise et ses richesses. « J'ai souhaité proposer plusieurs types de sorties pour que ce soit accessible au plus grand nombre (à partir de 12 ans), et que chacun puisse y trouver son compte ».

Les sorties durent ainsi entre 1h et 3h15, pour des tarifs allant de 25 € à 75 €. Durant la saison estivale, elles sont possibles tous les jours, et à partir d'octobre ce ne sera que le weekend, l'entrepreneur travaillant à côté pour combler le manque de clientèle. « Mais c'est aussi intéressant. L'été et l'hiver, ce sont deux décors très différents ! ».

Photo : Ça me trott'.

Bien qu'il soit seul à faire vivre Ça me trott', Damien Bambalere travaille avec de nombreuses entités locales : cinq campings (2 à Azur et 3 à Moliets), une structure à Messanges qui lui permet de présenter sa démarche et ses services, et qui lui permet de réaliser des réceptions, et l'entreprise Break in Landes qui prépare des piques-niques pour agrémenter certaines de ses sorties. « Je travaille aussi avec des domaines du Tursan, avec Les Produits de la Ferme, et avec les restaurants Mamasé et Tapasoif ». Une synergie locale qui se décline également en ligne, puisque le site internet a été réalisé par un ami de Damien Bambalere.

« Depuis le lancement il y a plus de 2 ans, je constate qu'il y a une vraie évolution, et je m'en réjouis ! Mais ce qui me plaît le plus, c'est de voir les sourires sur les visages, voir qu'en une balade on peut créer des liens avec les clients. Cette année, il y en a un qui est revenu 5 fois la même semaine, dont deux fois le même jour ! Je ne me projette pas trop vers l'avenir, car j'aime travailler à cette échelle. Le plus important pour moi, c'est de pouvoir faire découvrir mon village, mon département, son histoire et ses richesses, le tout en partageant de bons moments avec les gens », conclut-il sur une note positive. Mais comme nous le verrons très prochainement, au travers de leur activité, d'autres souhaitent tirer la sonnette d'alarme...

Timothé Linard

Plus d'informations sur Ça me trott'

Commentaires (1)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Christophe OLEK
il y a 11 mois -
IZI RIDER à Labenne a la même activité depuis 2016 : locations mais aussi promenades pédagogiques en forêt.

À lire aussi