INDEX

Ovalie – Top 14, Pro D2 et Bleus au menu

Le 25 Août. 2019

Bayonne signe l’exploit de la première journée de Top 14 – Pau réussit son entame à domicile – En Pro D2, Biarritz au bord de la perf, et Mont-de-Marsan implose à Guy-Boniface – Les Bleus rechutent…

Rubriques :

L’Aviron Bayonnais est allé gagner au Racing, à la surprise générale, tandis que la Section Paloise battait l’autre promu, Brive, à domicile. Le BOPB a bien failli faire tomber Aurillac dans son antre, alors que le Stade Montois a été balayé chez lui par Provence. Le XV de France n’a pas confirmé en Ecosse dans son match de préparation au Mondial.


Racing-Bayonne (17-24) : L’Aviron sans complexe puis conquérant

C’est un superbe exploit que vient de signer l’Aviron Bayonnais pour son retour en Top 14. Personne n’aurait misé un centime sur un tel résultat chez l’un des favoris du championnat, et pourtant ils l’ont fait. Si personne ne voulait se griser, la joie des Basques faisait plaisir à voir.

En première période, l’Aviron avait montré qu’il était au niveau pour jouer son rôle dans l’élite du rugby français. Un essai de Ruru (24e) lui a permis de rester dans la course avant la pause (7-17). Puis, ils ont réussi à faire douter les Franciliens et à prendre le score grâce à un très bel essai de Luc (67e).


Très solides et solidaires en défense, ils ont à plusieurs reprises sauvé des situations très périlleuses face au pilonnage en règle de leur ligne de but. C’est un socle important pour cette équipe qui a montré qu’elle ne lâcherait rien, mais aussi qu’elle n’hésiterait pas à envoyer du jeu sans complexe.

Prochain rendez-vous à Jean-Dauger pour la réception de Clermont, samedi à 15h30. Nul doute que la grande foule sera présente pour saluer ses guerriers.

 


Pau-Brive (33-14) : une entrée en matière prometteuse

Photo : M. Marrimpoey

Dans une chaleur étouffante, la Section Paloise a su maîtriser cette rencontre, malgré la sortie prématurée de Matthieu Ugena (carton rouge, 22e) pour une charge coude en avant sur l’ancien palois Julien Blanc. Réduits à 14, les Béarnais sont restés intraitables en défense face à des Corréziens menaçants mais, heureusement, peu efficaces.

Après avoir fait le break (23-7), grâce à deux essais de Septar (14e) et Fumat (44e), les Palois ont subi les assauts brivistes. Ces derniers sont revenus dans le match avec un essai, concrétisant de nombreuses occasions. Mais sous l’impulsion d’un Samuel Marques intenables, la Section s’est définitivement mise à l’abri avec deux nouveaux essais de Marques (77e) et Hastoy (79e), profitant du carton rouge infligé à Jurand.


Pau a confirmé un état d’esprit très positif et peut se féliciter du recrutement des piliers Pointud et Boughanmi, ainsi que du retour de Marques. De quoi préparer avec confiance le difficile déplacement à Montpellier, samedi (18h).

 

 


1ère journée de Top 14

Pau-Brive (33-14), Racing-Bayonne (17-24), Lyon-Stade Français (43-9), Agen-Toulon (25-44), Castres-Montpellier (26-25), Bordeaux-Toulouse (30-25), Clermont-La Rochelle (28-10)

Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (5), Toulon (5)
  • Qualification pour les barrages : Pau (4), Clermont (4), Bayonne (4), Bordeaux (4),
  • Milieu de tableau : Castres (4), Montpellier (1), Toulouse (1), Racing (0), La Rochelle (0), Agen (0
  • Barrage de relégation : Brive (0)
  • Relégation : Stade Français (0)

Les capitaines du Top 14 et de la Pro D2

2ème journée de Top 14

Samedi 31 août : Bayonne-Clermont (15h30, Canal+) ; Montpellier-Pau, Agen-Brive, La Rochelle-Stade Français (18h, Rugby+) ; Bordeaux-Toulon (20h45, Canal+ Sport)

Dimanche 1er septembre : Racing-Castres (12h30, Canal+ Sport) ; Lyon-Toulouse (17h05, Canal+)

 


Mont-de-Marsan-Provence (12-42) : première marche ratée

C’est une très grosse déconvenue : une telle défaite à domicile pour commencer la saison fait très mal au crâne. Le Stade Montois va devoir très vite réagir, dès vendredi prochain à Colomiers, pour ne pas se mettre une pression trop forte et montrer qu’il ne s’agissait que d’un accident. Ce ne sera pas facile, car leurs adversaires ont affiché leurs ambitions en allant gagner à Grenoble.

Pas grand chose à dire, les Landais sont passés complètement à côté de leur match et cela n’a pas pardonné face aux Provençaux. Des maladresses, un manque d’engagement et une indiscipline record sanctionnée notamment par un carton rouge (Muzzio) et un jaune (Laval).

David Auradou et David Darricarrère ont du pain sur la planche pour remettre leurs troupes sur le bon chemin. On peut leur faire confiance.

 


Aurillac-Biarritz (23-19) : tout près du bon coup

Dommage ! Le Biarritz Olympique Pays Basque est passé tout près d’une victoire chez les Cantalous et doivent se contenter du bonus défensif. Il aura l’occasion de se rattraper vendredi avec la réception de Vannes à Aguiléra.

Les Basques ont pris trop de retard au score en première période, encaissant 4 essais contre 1 (Nick Smith, 28e). Après la pause, ils ont montré un tout autre visage concrétisé par deux nouveaux essais plantés par Gauthier Doubrère (46e) et Alexandre Nicoué (54e). Mais c’était insuffisant pour passer devant.

 


1ère journée de Pro D2

Aurillac-Biarritz (23-19), Mont-de-Marsan-Provence (12-42), Perpignan-Béziers (23-13), Carcassonne-Vannes (37-10), Montauban-Rouen (40-14), Nevers-Angoulême (18-24), Oyonnax-Valence (53-13), Grenoble-Colomiers (20-23)

Classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi-finales : Oyonnax (5), Provence (5)
  • Qualification pour les barrages : Carcassonne (5), Angoulême (5), Montauban (4), Perpignan (4)
  • Milieu de tableau : Aurillac (4), Colomiers (4), Grenoble (1), Biarritz (1), Nevers (0), Béziers (0), Rouen (0), Vannes (0)
  • Relégation : Mont-de-Marsan (0), Valence (0)

 


2ème journée de Pro D2

Jeudi 29 août : Carcassonne-Grenoble (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 30 août : Colomiers-Mont-de-Marsan, Béziers-Valence, Montauban-Angoulême, Oyonnax-Nevers, Rouen-Aurillac (18h20) ; Biarritz-Vannes (18h50)

Dimanche 1er septembre : Provence-Perpignan (14h25)

 


Ecosse-France (17-14) : encore beaucoup de boulot

Après une large victoire à Nice contre le XV du Chardon, les Bleus se sont laissé surprendre dans l’antre des Ecossais. Trop imprécis face à la pression adverse, les Français ont eu du mal à dérouler leur jeu.

Lors de la première demi-heure, on pensait que les troupes de Jacques Brunel allaient récidiver grâce à 2 essais de Penaud (2e, 27e). Mais, les Ecossais ont su saisir leur chance juste avant la pause avec un ballon tombé par les Bleus. A partir de là, ils n’ont pas réussi à reprendre le match en main.


Cependant, le staff et les joueurs se voulaient rassurants malgré la défaite. Préférant capitaliser sur les points positifs.

Le 3e match de préparation se jouera contre l’Italie au Stade de France (vendredi 30 août à 21h).
La liste définitive des 31 joueurs qui embarqueront pour le Japon sera donnée le lundi 2 septembre, 5 jours avant le départ. Les Français débuteront le Mondial contre les Argentins, le samedi 21 septembre (9h15) à Tokyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *