INDEX

HeliDax décolle vers de nouveaux horizons

Le 28 Jan. 2019

Bonne nouvelle, l’entreprise landaise, qui vient de fêter ses 10 ans, a décroché un deuxième contrat pour la maintenance d’hélicoptères de l’Armée…

Rubriques :

En décembre dernier, HeliDax a célébré une décennie d’un partenariat public-privé exemplaire. Basée au sein de l’Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de terre (EALAT) à Dax, elle fournit plus de 22.000 heures de vol par an pour l’ensemble de ses clients.


Cette société privée a été choisie en 2008 par le gouvernement français pour assurer la formation de base et le perfectionnement des pilotes d’hélicoptères.

Pour cela, la société dispose de 36 hélicoptères H120, motorisés par des Arrius 2F et adaptés de manière unique aux besoins militaires.

 


Un contrat majeur dans le Var…

HeliDax a annoncé la signature d’un nouveau partenariat avec l’Armée pour une durée de 10 ans. Elle aura à assurer la maintenance de 18 hélicoptères Fennec de la base école de l’aviation légère de l’armée de terre du Cannet-des-Maures.

Ce contrat illustre la volonté du Ministère d’externaliser un certain nombre de tâches et pourrait ouvrir de nouveaux développements pour l’entreprise landaise. Hélidax va embaucher plus d’une vingtaine de personnes, dont 8 à Dax où les hélicoptères viendront en révision.


Née de l’association de Babcock Mcs France et de DCI, la vocation de départ d’Hélidax est de fournir à l’EALAT (école de formation de pilotes d’hélicoptères à vocation interarmées et internationale) des heures de vol requises pour la formation de base des pilotes des Armées (terre, mer, air), de la Gendarmerie nationale, entre autres bénéficiaires. Le contrat en cours prévoit la mise à disposition d’appareils modernes et les services de maintenance qui y sont associés.

En tout, ce sont quelque 68 personnes qui travaillent déjà au management, aux ateliers, à la navigabilité, la mise en œuvre ou la logistique, tandis que d’autres forment les pilotes étrangers ou se chargent de la maintenance des moteurs d’hélicoptères. L’entreprise pourrait passer le cap des 100 collaborateurs dès cette année.


Son chiffre d’affaires de 25 millions d’euros va également augmenter sensiblement. HéliDax possède actuellement deux hangars (4.000 mètres carrés au total), un atelier de 4.200 mètres carrés, un logiciel AMS pour la navigabilité, et un paquet de certifications…

Informations sur le site internet – cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *