INDEX

Des voitures-radar banalisées sur la Nouvelle-Aquitaine

Le 06 Mai. 2021

Cette année, plus de 40 véhicules banalisés, pilotés par un opérateur privé, vont sillonner la région pour contrôler la vitesse…

Rubriques :

Le dispositif, déjà testé dans 4 régions est étendu à 4 autres. Chacune de ces voitures-radars détecte en moyenne 322 infractions par mois pour excès de vitesse.

Banalisées, elles se mêlent à la circulation et n’émettent pas de flash, ce qui les rend difficile à repérer. Des marges de tolérance supérieures sont retenues : 10 km/h en plus de la vitesse autorisée, ou 10 % au-delà de 100 km/h.

« L’externalisation de la conduite des voitures-radar permet de libérer et mieux utiliser les compétences et les qualifications des forces de l’ordre notamment pour effectuer d’autres types de contrôles sur les routes (alcool et produits stupéfiants) ou d’autres comportements dangereux » souligne la Sécurité routière.

2 commentaires au sujet de cet article

  1. Le souci avec ces voiture est qu’elles peuvent nous inciter, sinon obliger à dépasser les limites de vitesse.
    Par exemple : elles roulent à 72km/h… Pour le doubler, en toute sécurité, il faut nécessairement aller au-delà des 80 km/h et on peut même dire des 90, vu la tolérance…
    Leur objectif n’est pas l’objectivité, mais la rentabilité…
    Un preuve supplémentaire de l’iniquité des actions de la prévention routière, qui agit par idéologie bureaucratique et pour taxer, taxer, taxer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *