INDEX

Wheels and waves vrombit à Biarritz

Le 14 Juin. 2019

Le festival dédié aux deux-roues et à la glisse a débuté du côté de la Cité de l’Océan. Au programme surf et skate contests, courses de gros cubes, projections et concerts…

Rubriques :

Parmi les personnalités qui doivent se mêler aux motards et visiteurs jusqu’à ce dimanche, sont attendus le comédien Philippe Bas, le double champion du monde de superbike Troy Corser et le photographe Richard Aujard.


Cette année, le festival des gros cubes et de la glisse fait déjà son grand 8. Huit ans en effet que cet événement un peu particulier investit la place avec son village de la Cité de l’Océan, ses traditionnelles courses et animations et puis son expo « Artride », ici au nouveau skatepark, avec entre autres le célèbre photographe Richard Aujard, mais aussi le reporter Yan Morvan, l’agitateur Olivier Mosset et l’artiste Fabien Bonzi.

Ce mercredi, l’événement a commencé notamment avec la fameuse Punk’s Peak Sprint Race, course organisée chaque année « sur les pentes sauvages » du Mont Jaizkibel, du côté de Fontarrabie. Une centaine de participants étaient au rendez-vous dans 4 catégories pour ce sprint débridé de 400 mètres de long, et pas des moindres, du pilote japonais Kazuo Fukuda à la légende du skate Steve Caballero en passant par le designer et chef d’atelier Jérémy Tagand… et le double champion du monde de superbike Troy Corser.


De la boue et de la glisse !

Du côté des autres rendez-vous, on retrouvera pour cette édition le Log Invitational Surf Contest, concours de longboard ouvert à tous qui se tiendra sur la plage de la Milady, et qui se doublera pour la première fois d’une « Garage Shapers Exhibition » lors de laquelle les concepteurs locaux « s’affronteront sur leurs propres planches ». Pour les amoureux du dérapage contrôlé, l’El Rollo Flat Track Race aura lieu samedi en tout début d’après-midi sur l’Hippodrome de Saint-Sébastien, tandis que l’enduro « Deus Swank Rally » fera voler la boue sur 6 km à Saint-Pée-sur-Nivelle dès ce vendredi.


En complément, le skate sera à l’honneur avec « Hit the Deck », un « contest » où l’on pourra « rider la nouvelle rampe version 2019 » avec Monsieur Steve Caballero, petit événement qui « en trois ans s’est imposé comme un rendez-vous attendu » et le chainon qui manquait « à l’ADN » de ce festival fait de gros cubes et de belles vagues.


Parmi les autres attraits de ce 8ème Wheels and waves, un concours de motos customisées ouvert à tous fera aussi figure de nouveauté.

Ce « Backyard project » est organisé en partenariat avec Motul. Le vainqueur aura le plaisir de voir sa machine exposée lors de l’édition 2020. Mais en attendant, on pourra toujours venir admirer l’Appaloosa, cette moto collector au look rétrofuturiste et en forme de missile, signée Brice Hennebert et basée sur un modèle Indian Scout d’origine. On verrait bien cette sacrée bécane dans un de ces films d’action que les jeunes adorent…


Enfin, on aura tout de même une petite pensée pour les allergiques aux vrombissements, qui du côté de Biarritz ont eux-mêmes commencé à grogner… Cette année, un dispositif a été mis en place pour calmer les petites outrances de certains festivaliers.

Même si cela ne consolera sûrement pas tout le monde, c’est toujours ça de pris ! Et puis patience et longueur de temps…

Plus d’informations sur le site internet – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *