Abonnez-vous
Publié le
Créateurs et Passionnés

Frédéric Marmande et Abridéal

Installée depuis plus de 40 ans à Angresse, l'entreprise familiale landaise s’est imposée dans le secteur des abris de piscine. Elle poursuit sa forte progression et recrute…
ABRIDEAL 0
Ce sont François et Véronique Massieu qui sont à l'origine de cette belle aventure entrepreneuriale. Ils ont transmis le flambeau à Frédéric Marmande, leur neveu.

Dans le monde des abris de piscine, le pionnier a été Abridéal. Pas encore dénommée ainsi, l'entreprise fut la première à croire en ce produit, bien avant qu'il devienne fréquent et potentiellement obligatoire à partir de 2004, suite à la loi sur la sécurité des piscines.

Dès le départ, l'entreprise s'est fortement développée, aussi bien en France qu'à l'international, grâce à deux centres de créations. Celui concernant les projets d'ampleur, installé à Saint-Sulpice-sur-Lèze, et celui dédié aux projets plus classiques, à Angresse. Ce dernier va être remplacé par une nouvelle usine, toujours dans la commune landaise.

« Le projet a été décidé en 2019, bien avant la crise sanitaire qui a vu le nombre d'installations de piscines et d'abris croître de manière exponentielle. C'est une opportunité inattendue, qui a fait exploser le nombre de demandes. Nous gardons les pieds sur terre, car nous savons que la tendance ne restera pas aussi importante ».

Depuis le dernier déconfinement, le standard téléphonique d’Abridéal a été submergé par les personnes qui voulaient passer commande. « On est presque au double du rythme habituel ! », explique Frédéric Marmande. « La nouvelle usine va nous permettre, à terme, de doubler notre production. Mais ce sera progressif, car on ne va pas démarrer à pleine charge ».

Pour développer son activité, Abridéal va donc créer une quinzaine d’emplois, en plus de la quinzaine de recrutements déjà effectués depuis le début d'année. « Il y aura des poseurs et, pour aller avec la croissance de l'entreprise, quelques nouveaux commerciaux également ».

« On ne cherche pas forcément des personnes extrêmement qualifiées, mais surtout des femmes et des hommes motivés qui se retrouvent dans nos valeurs familiales, de convivialité et de plaisir ».

En tout, l’investissement s'élève à quelque 3 millions d'euros pour l'acquisition du terrain, la création de l'usine et tous les travaux qui en découlent. « C'est important de passer ce cap rapidement. Nos anciens locaux n'étaient plus adaptés à notre activité. Là, les 3600 m² du bâtiment sont spécialement conçus pour fabriquer des abris de piscine. Ce sera un atout majeur ».

« Nous avons reçu une aide de la Région pour acquérir du nouveau matériel nous permettant d'augmenter notre rendement, et de faciliter le travail de nos collaborateurs ».

Cet esprit de bienveillance se retrouvera également dans les projets de l'entreprise qui, grâce à sa toiture agrémentée de panneaux photovoltaïques, distribuera de l'énergie à des clients. « A terme, l’objectif est de produire notre propre énergie. Pour le moment, il est compliqué de savoir comment évoluera notre consommation avec cette usine. Mais dès que possible, nous basculerons vers l'auto-consommation ».

Ce nouvel outil de production pourra également permettre à Abridéal de continuer son développement de nouvelles gammes, comme le modèle « Piatto » : un abri motorisé ultra plat, très moderne et design.

Plus d'informations sur le site internet d’Abridéal à Angresse dans les Landes

Photos : Abridéal

À lire aussi

Musique en Chemin est en route dans le Gers

Un festival dédié aux musiques de la Renaissance à nos jours : toujours aussi éclectique, entre concerts, balades, ateliers et installation céleste à La Romieu, les 23 et 24 juillet…

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.