Abonnez-vous
Publié le

L'INFO INCONTOURNABLEInauguration du Labo à Izarbel, demain

Laboratoire d’innovation et source d’inspiration grâce à l’écosystème très dynamique du Pays basque, le Labo ouvre ses portes ce jeudi soir, et vous réserve quelques belles surprises. Redbox, Mayoko et Bloom Stories mettent les petits plats dans les grands et nous racontent en avant-première…
Photo des bureaux de Redbox
Demain, ils seront fin prêts. Ils ont dû repousser leur inauguration à cause de la COVID et sont finalement très heureux de le faire en 2022. Pourquoi ? « Parce que la période de transition vécue actuellement impose de repenser à la fois les modèles et les méthodes de travail. »

Ils ajoutent : « à travers cet événement festif, nous partageons avec tout l’écosystème du Pays basque, notre état d’esprit enthousiaste et passionné, que nous mettons chaque jour au service des marques, des industries et des institutions pour les faire rayonner. »

Littéralement, ils annoncent donner les clés du Labo à leurs clients ! Un clin d’œil qui illustre la grande proximité et la relation de confiance construites avec les 200 partenaires du regroupement depuis 6 ans. Aussi une manière pour leurs clients de découvrir plus en détails leurs métiers et les coulisses de la conception, de la création et de la production en marketing et communication. De l’avis des organisateurs, leur sont réservées de nombreuses surprises, « nous allons les faire travailler (un peu, clin d’œil). Nous agissons avec eux dans un esprit de co-construction et cette philosophie sera au cœur de notre événement. » 

Pendant que les derniers préparatifs se peaufinent, on prend un peu d’avance, le temps de vous les présenter. Ils se définissent avant tout au service des acteurs du territoire pour le faire rayonner. Selon eux, le Pays basque est un laboratoire d’innovation et une source d’inspiration : « Il y a un écosystème ultra dynamique sur tous les secteurs d’activités. »

Trois entités, Redbox, Mayoko et Bloom Stories qui ne se résument pas qu’aux vibrants qualificatifs d’innovants et créatifs, mais surtout à l’envie de générer du sens : « Quand Mathieu Rousset (Mayoko) envoie un gâteau basque dans l’espace en s’appuyant sur les technologies de l’Estia, l’opération est audacieuse certes, mais surtout porteuse de sens : donner à voir des capacités d’innovation et de créativité que l’on trouve ici. Cet événement a marqué les esprits et incarne totalement la vision portée par Le Labo et ses 3 agences. Charles Arramon (Redbox) a modélisé depuis le Pays basque de nombreux outils d’informations voyageurs pour Kéolis, testés et approuvés au Pays basque puis déployés par le Groupe dans d’autres territoires. On comprend que ce soit une grande fierté ! Les nombreuses collaborations de Carine Senft (Bloom Stories) pour promouvoir les nouveaux modèles d’économie circulaire, notamment dans l'industrie textile avec La Chaire BALI ou Rediv (ex Patatam) témoignent encore de l’engagement de son agence dans la transition écologique. »

 Le Labo en quelques points-clés :

Le Labo , c’est quoi ?

Le regroupement de trois agences de communication qui ont uni leurs forces et leurs compétences au sein d’une entité commune et d’un espace travail collaboratif dont ils sont les propriétaires à la Technopole Izarbel de Bidart. Créé il y a 6 ans, le concept est précurseur car il prône une nouvelle forme de coopération entre des acteurs d’une même industrie. Développer de nouveaux modèles fondés sur l’intelligence collective est une tendance de fond qu’ils avaient pressentie et que les crises actuelles ont accélérées.

"Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin » est passé d’un mantra à une réalité économique pour les 3 agences. Le Labo a été un accélérateur de croissance pour leurs activités respectives. Et un moteur de résilience quand il a fallu affronter la crise Covid.

Qui sont-ils ?

Aujourd’hui, ils regroupent 18 experts du marketing et de la communication au sein d'un plateau de 150 m2 et prévoient de doubler leur espace de travail à 300 m2 début 2023. Ils montent des équipes-projet selon les problématiques et les besoins de leurs clients, quels qu’ils soient : marques grand public et B2B, industriels et institutionnels.

Mayoko opère en stratégie et activation marketing, Redbox en graphisme et en digital, Bloom Stories en conseil sur le récit de marque, en production éditoriale et en relations médias. Leurs expertises sont complémentaires et leur permettent de penser et déployer des stratégies 360, créatives et efficaces, sur tous les canaux : de la publicité, aux réseaux sociaux et aux relations presse, en passant par la création de sites Internet, d’outils métier sur mesure en ligne, la production de contenus et de vidéos, ou encore l’organisation d’événements.

Cette agilité est un atout majeur pour leurs clients qui gagnent en cohérence, en impact, et optimisent leurs budgets marketing 

Labo, acronyme de Laboratoire d’Activation en Bande Organisée ?

Ils sont arrivés sur le marché du marketing avec un modèle entrepreneurial novateur, qui bouscule les standards classiques des agences « spécialisées ». Ils sont clairement une force de frappe marketing depuis le Pays basque, avec un rayonnement qui va bien au-delà puisqu’ils travaillent au niveau national.

L’innovation fait partie intégrante de leur ADN, qu’elle soit sur le digital avec Redbox, en termes de stratégie et d’idéation avec Mayoko ou sur la communication des nouveaux enjeux RSE des entreprises Bloom Stories.

Mais c’est aussi leur expérience, leurs capacités de travail, leur exigence intellectuelle et leur excellence opérationnelle qui sont reconnues.

Le bien-être, pour se sentir bien au travail :
Leur espace collaboratif a été pensé pour être un catalyseur d’innovation, de créativité et de productivité. Il combine postes individuels, salles de réunions partagées, points de rencontres informels pour favoriser les échanges. Ils disposent aussi d’espaces de bien-être avec des canapés et une terrasse ouverte à tous. Leur objectif dans la conception des bureaux : permettre à chacun de se sentir bien et de travailler selon ses besoins et les moments de la journée, que ce soit pour se concentrer ou pour travailler à plusieurs et créer. Ainsi, ils s’appuient aussi sur des outils digitaux pour organiser et fluidifier le travail entre les équipes et avec les clients.

« Nos bureaux contribuent largement à développer une dynamique positive pour les équipes et aussi avec nos clients et nos partenaires, qui viennent s’installer chez nous pour des ateliers de réflexion ou des séances d’idéation. Notre espace est totalement ouvert à notre écosystème, que nous pouvons accueillir en résidence avec des places type coworking », précisent-ils dans un sourire. « Cette énergie collective que nous insufflons est fondamentale dans le contexte actuel : pour retrouver du plaisir et pour innover à plusieurs. »

Gracianne Hastoy

Voir le site officiel de Redbox

Voir le site officiel de Mayoko

Voir le site officiel de Bloomstories

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

FOCUSLa Maison Gascogne Armagnac, enfin !

Mercredi 9 novembre, élus et acteurs du monde viticole gersois ont inauguré à Eauze la « porte d’entrée du vignoble dans le Gers et en Occitanie ». L’aboutissement d’un projet de longue haleine, rassemblant Côtes de Gascogne, Floc, BNIA et Vignerons Indépendants.
Le nouveau bâtiment du Foirail, à Pau.

L'INFO INCONTOURNABLEÀ Pau, le Foirail ouvre enfin ses portes !

Vendredi 30 septembre, le maire de Pau François Bayrou était ému et fier de présenter le résultat de ce projet « un peu fou », aux côtés du Président de la République Emmanuel Macron et de la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, ainsi que des représentants de la Région et du Département.