Abonnez-vous
Publié le

Le Festival de Bandas de Condom redémarre en fanfare

Trois ans après sa dernière édition, il revient avec des fourmis dans les jambes. Il est temps de vibrer au son des cuivres, et de reprendre en chœur avec les Négresses Vertes « Voilà l’été ! »
Le Festival de Bandas de Condom redémarre en fanfare
Retenez les dates et bouclez votre planning : les 13, 14 et 15 mai 2022, Condom va accueillir enfin le retour de ses festayres, après deux ans d’abstinence pour cause de pandémie. Les journées seront belles, et les nuits blanches, parce qu’il y a du retard à rattraper…

Depuis 1973, celui qui est devenu le plus grand rassemblement européen de cuivres et percussions avait dû jeter l’éponge, face à un ennemi invisible qui n’aime visiblement pas la fête. Un coup dur pour les organisateurs, les amateurs de ces musiques qui fleurent bon les férias espagnoles et du Sud de la France, mais aussi pour tous ces copains musiciens amateurs qui envahissent joyeusement les rues de la ville le deuxième week-end de mai, en provoquant d’irrésistibles paquitos parmi les festivaliers.

La 49e édition va balancer d’entrée, puisque, le vendredi soir, Les Négresses Vertes – attendues en 2020 – vont enfin pouvoir chanter nos joies et nos folies « sous le soleil de bodega » depuis la grande scène de la place Saint-Pierre. Et comme elles fêtent les 30 ans de la sortie de leur premier album “Mlah” – si l’on considère que les années Covid ne comptent pas - ça va chauffer pour Zobi la Mouche ! D’autant que le jeune trio Aschenbecks, gagnant du Tremplin des Bambasitos d’Eauze, l’aura déjà un peu énervée avec sa musique punk fleuri, funk et grunge…

Coté chapiteau, GRAV’s, L’Opium du Peupla et DJ JIM X vont se charger d’allumer le feu jusqu’à…tard dans la nuit, ou tôt le matin. Pensez à votre cure de vitamine C en amont du festival, et peut-être même pendant, parce que vous en aurez besoin aussi pour la suite.

Le samedi 14 mai, à partir de 14 heures et jusqu’à 5 heures non-stop, place au concours de Bandas et défilé Passe rue.

Seize groupes en lice venus du Mexique, de Belgique, d’Espagne et de toute la France, aux côtés de petits nouveaux prêts à en découdre. Si l’on ne trouve pas de Gersois en compétition cette année, la tradition sera respectée puisque la banda condomoise Band’à’Part assurera la remise des clés et l’ouverture du festival le vendredi à 18h30.

Ne ratez pas le Grand Paquito à 18 heures sur la Place Saint-Pierre - et pour les amateurs, la course landaise à 15h30 – avant de retrouver “Les Pourquoi Pas ?” sous le chapiteau, puis les concerts de musique actuelle avec Tibz, Colonel Reyel, Flagrants Délires, DJ Fanou & DJ Yonix.

On passe aux choses “sérieuses” le dimanche, avec le Concours Général au cours duquel les groupes vont tenter de convaincre le jury, les rencontres juniors et le Concours Création. Les plus jeunes ne sont pas oubliés, car l’après-midi leur sera consacré, avec bien sûr le Grand paquito à la Bodéga du Petit festayre !

Qui va conquérir le trophée de la Palme d'Or et le titre suprême de Champion de France ?... Réponse le dimanche 15 mai à 17h30, pour la remise des prix tant attendue.

Informations sur le site internet du Festival de Bandas de Condom

Photos : Marc Le Saux

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi