Abonnez-vous
Publié le

« Les Pyrénées-Atlantiques sont prêtes à affronter les grands défis de demain »

Jean-Jacques Lasserre, le président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a présenté ses vœux aux institutions, ainsi que les axes majeurs pour cette nouvelle année.
Le président du conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques entouré des élus lors de son traditionnel discours de voeux aux institutions, au Parlement de Navarre à Pau, le 16 janvier 2023.
Le président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques entouré des élus lors de son traditionnel discours de voeux aux institutions, au Parlement de Navarre à Pau, le 16 janvier 2023.
N.B
Au cours des mois à venir, la collectivité territoriale entend poursuivre ses ambitions en termes de politique sociale, d’accès au logement, de culture, mais aussi d'accompagnement des programmes sportifs locaux.

C’est sur fond de crise énergétique, climatique et de logement que Jean-Jacques Lasserre s’est exprimé ce lundi 16 janvier, au Parlement de Navarre, à Pau, en présence des élus, du préfet Julien Charles et des principaux acteurs institutionnels locaux. Un exercice qu’il n’avait pas pu pratiquer ces deux dernières années, en raison de la pandémie.

« Nous vivons depuis deux ans une période difficile en raison de la crise sanitaire et un conflit armé à deux heures d’avion de notre pays. Mais lorsque je vois la qualité de vie de notre territoire, je ressens un très fort sentiment de fierté. Je crois, plus que jamais, que notre département se prépare efficacement à être au rendez-vous des grands enjeux contemporains. Et si les Pyrénées-Atlantiques sont prêtes à affronter les défis à venir, c’est grâce à chacun et chacune d’entre vous », commente-t-il.

Pour faire face à ces « enjeux contemporains », à l’instar des transitions écologique, énergétique, agricole, numérique ou sociétale, la collectivité a amorcé il y a quelques mois une vaste réflexion prospective afin de réfléchir à l’avenir au service des habitants du territoire.

Tout cela ne se fait pas du jour au lendemain. Ce chemin nécessite de la réflexion, de l’échange, du partage et des idées.
Jean-Jacques Lasserre

Social, culture, logement et sport

Cette année 2023, Jean-Jacques Lasserre la souhaite avant tout sociale. En effet, ce domaine de compétence du Département va prendre, au cours des prochains mois, une place encore plus prépondérante dans la politique locale.

Une dizaine de millions d’euros supplémentaires sera allouée, représentant 60% du budget de fonctionnement du Conseil départemental 64. « Cela concerne aussi bien l’accompagnement des enfants, que celui des populations en situation de fragilité, des personnes âgées ou en situation de handicap ».

La culture sera aussi un important axe de travail. Avec notamment trois schémas distincts : culture et territoire, enseignements artistiques et pratiques amateurs, et lectures publiques. Jean-Jacques Lasserre entend ainsi amener la culture au plus près des habitants.

Autre sujet de préoccupation : la pression immobilière qui touche aujourd'hui, à divers degrés, la quasi-totalité du département. En 2022, le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques avait ajouté 10 millions d’euros au budget annuel pour le logement.

« La question du logement est au cœur des défis de la transition environnementale, de la lutte contre les passoires énergétiques et de la précarité énergétique. Notre ambition est d'être plus que jamais une collectivité d’initiative, en particulier sur la question du logement et de la transition énergétique. En parallèle du programme « Bien chez soi », nous allons lancer cette année un appel à manifestation d’intérêt en lien direct avec les maires et les bailleurs sociaux afin que les intentions se concrétisent »

De plus, à l’aune des Jeux olympiques de Paris 2024, le développement de la pratique sportive sera également une des priorités du Conseil départemental. « Nous allons lancer un vaste mouvement en faveur de la pratique du sport en accompagnant plus de 50 collectivités dans leurs projets d’équipements sportifs et en lançant des initiatives en faveur de la pratique sportive en entreprise, mais aussi en préparant le développement du centre Nelson Paillou en Pays basque », insiste l’édile.

Enfin, le président du Conseil départemental s’est aussi exprimé sur les épineux dossiers en cours : le développement du très haut débit pour tous (175.000 prises ont été construites sur les 240.000 prévues), la LGV ou encore le RSA conditionné... tout en prônant des débats constructifs : « On a toujours raison d’oser ».

Noémie Besnard

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi