Abonnez-vous
Publié le

L'INFO INCONTOURNABLETut Tut covoiture vos paquets, même dans le Gers !

Le BlaBlaCar des colis progresse à la vitesse du vent sur le territoire national, depuis son berceau d’origine Avignon. Ils ont désormais trois magasins partenaires dans le Gers : Carrefour Auch, Vic-Fezensac et Nogaro
Photo du présentoir de l'entreprise et Vincent Chabbert tenant dans sa main la porte du coffre ouvert d'une voiture
C’est Vincent Chabbert qui a eu l’idée de développer en 2019 un service de livraison collaboratif, après avoir constaté un manque évident de solutions alors qu’il cherche désespérément à récupérer le cadeau de Noël trouvé pour sa fille, à Tours. Pourtant, il doit bien y avoir des conducteurs qui font le déplacement jusqu’à l’ancienne cité des papes ?...

En avril 2021, il lance la plateforme de livraison de proximité Tut Tut. Un an plus tard, près de 26 000 coursiers sillonnent la France, et après les Landes et les Hautes-Pyrénées, l’application débarque aujourd’hui dans le Gers.

« Trois magasins Carrefour partenaires : Auch, Vic-Fezensac, Nogaro

« Nous avons désormais trois magasins Carrefour partenaires, à Auch, Vic-Fezensac et Nogaro » souligne Virginie Personne, responsable marketing et communication. « Bien sûr, nous allons continuer de nous développer sur d’autres villes prochainement ».

Ces magasins peuvent ainsi faire livrer leurs clients dans la limite de 30 kilomètres, en moins de deux heures ou selon l’horaire choisi. Les coursiers les plus proches inscrits sur la plateforme sont informés que des achats sont en attente de livraison, et le premier à répondre, selon ses disponibilités, se chargera alors de les récupérer sur son trajet pour les porter directement au lieu de rendez-vous fixé par le client.

Nous sommes les seuls à proposer ce dispositif

Mais l’application va plus loin pour les particuliers. « Imaginons que vous ayez oublié votre chargeur téléphonique, vos clés, etc. sur votre lieu de travail. Au lieu de reprendre votre véhicule pour aller le chercher, vous pouvez faire appel à la communauté des coursiers Tut Tut, pour les récupérer chez vous, chez une amie… C’est ce qui nous différencie de nos concurrents, nous sommes les seuls à proposer ce dispositif » poursuit Virginie.

Autre particularité : ce n’est pas le poids qui déterminera le montant de la course (bien inférieur à celui d’un transporteur classique), mais la taille - du S contenant dans un sac à dos, au XL entrant dans un camion ou un véhicule utilitaire - et la distance.

« Nous ne sommes pas limités au drive-alimentaire, puisque nous sommes basés sur les véhicules des particuliers, qui varient d’une personne à l’autre. Nous pouvons donc aller sur toute typologie de produits : des fleurs, un canapé, des bouteilles de vin… Ce qui est particulièrement intéressant par rapport à d’autres systèmes de transport qui calculent en fonction du poids ».

Tut Tut permet ainsi de limiter les déplacements inutiles et chronophages, et d’arrondir les fins de mois des coursiers-particuliers en rentabilisant leurs trajets habituels, sans toutefois dépasser le plafond annuel de 5 000 € fixé par le ministère chargé des transports concernant l’activité de co-transport de colis.

Pour en savoir plus sur cette plateforme de livraison collaborative, devenir client ou coursier, rendez-vous sur le site internet.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi