INDEX

Balle orange avec les clubs phares de l’Adour

Le 01 Déc. 2019

En Jeep Elite, l’Elan Béarnais a décroché une victoire très importante à Roanne, avec les tripes. – En Ligue féminine, Basket Landes a survolé le derby contre Tarbes Gespe Bigorre…

Rubriques :

Ce samedi, l’Espace Mitterrand avait fait le plein pour cet affrontement entre les ambitieuses Landaises et les jeunes Bigourdanes. Céline Dumerc et ses filles ont étouffé les Violettes. De leur côté, les Palois ont réussi à décrocher un succès précieux pour s’éloigner de la zone rouge.


Roanne-Pau (97-100) : sous haute pression, ils l’ont fait !

On était inquiet pour un Elan Béarnais qui semblait déstabilisé par un début de saison chaotique. Mais, ce samedi soir, les joueurs ont su s’arracher pour remporter une victoire intéressante au buzzer. C’est peut-être le plus important, car jusqu’ici les Palois ne réussissaient guère à faire tourner le résultat en leur faveur dans les dernières minutes.

Il semble que le staff a fait une bonne pioche avec ses dernières recrues : Justin Dentmon qui monte en puissance, et Ekene Ibekwe (remplaçant de Nicolas De Jong) qui a déjà montré sa solidité dans des moments importants. Et ce sont d’ailleurs ces deux joueurs qui ont été à la conclusion dans les dernières secondes.


Le pivot américano-nigérian Ekene Ibekwe (34 ans, 2,07 m) s’est déjà illustré dans l’Hexagone avec l’Elan Chalon, le CCRB puis Levallois. Il a été recruté pour ses qualités défensives, « mais possède également de bonnes mains (40% derrière l’arc la saison dernière avec Levallois) ». L’Elan compte sur une intégration rapide de ce joueur très expérimenté.

Après la lourde défaite à Nanterre (81-109), Laurent Vila avait élevé le ton et le résultat s’est vu sur le parquet. Il faudra maintenant confirmer en enchaînant 3 réceptions : Bandirma (mardi 3 décembre à 20h30), Monaco (samedi 7 décembre à 20h) et Athènes (mardi 10 décembre à 20h30).


Les Palois ont démarré la rencontre sur les chapeaux de roues en prenant 8 points d’avance lors des deux premières minutes. Ils ont ensuite gardé la main pour finir le premier quart-temps en tête (28-32). Dans un match de plus en plus rude, l’Elan garde le score grâce à l’adresse de Justin Dentmon (28 points au total).

Après la pause, les esprits s’échauffent et la bagarre éclate. Résultat, 4 joueurs sont exclus : 3 Roannais (Jefferson, Carter et Ho You Fat), et 1 Palois (Diawara). Ce qui n’empêche pas l’Elan de finir la 3e période devant (70-80). Dans une ambiance houleuse, Roanne revient à hauteur dans les dernières secondes. Mais, Dentmon et Ibekwe donnent la victoire aux lancers francs. Ouf !

Les marqueurs : Dentmon (28), McGee (19), Ibekwe (13), Mbodj (12), Leslie (9), Cornelie (8), Moore (6), Cavalière (5)


Basket Landes-Tarbes (89-45) : un festival landais

Ce score fleuve illustre les ambitions des filles de Julie Barennes, étincelantes en deuxième période. Basket Landes a mis d’entrée le TGB sous pression avec une défense féroce : un travail de sape qui finira par payer.

Si le Tarbes Gespe Bigorre a bien résisté avant la pause, virant avec seulement 6 points de retard (29-23), il a ensuite pris la marée avec, en plus, des Landaises euphoriques en attaque : 20 points d’écart à la fin du 3e quart (53-36) et 44 au final. Dur, très dur pour les jeunes Bigourdanes.


Les marqueuses pour Basket Landes : Paget (17, MVP), Gaye (16), Touré (15), Plouffe (8), Dumerc (7), Suarez et Ayim (6), Hejdova et Domenger (5), Mbuyamba et Périssé (2)

Les marqueuses pour le TGB : Pouye (10), Fauthoux (9), Tadic (8), Pardon (7), Galliou-Loko (5), Halvarsson (4), Resimont (2)

Les Landaises restent 3e ex-aequo avec Roche Vendée et Bourges, à 1 point derrière Montpellier et Lyon. Elles vont enchaîner avec un déplacement à Nantes (8 décembre), la réception de Lyon (21 décembre) et dun voyage à Montpellier (5 janvier).


Le Tarbes Gespe Bigorre, qui avait bien débuté la saison, vient d’encaisser trois très lourdes défaites (-39 à Lyon, -23 contre Bourges, et -44 à Mont-de-Marsan). Les filles de François Gomez se retrouvent 7e ex-aequo avec St-Amand et doivent réagir pour rester à distance de la zone rouge.

Les Bigourdanes vont enchaîner avec la réception de Montpellier (7 décembre), un déplacement à Roche Vendée (21 décembre) et l’accueil de Charnay (5 janvier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *