Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

La LGV Bordeaux-Dax franchit un obstacle

Avec la décision du Conseil d’Etat de rejeter les recours déposés par des associations au Sud de Bordeaux, le projet peut avancer…
PL LGV 2
Le train très grande vitesse est prévu vers Dax-Hendaye d’une part et Toulouse d’autre part.
  • Des associations dans le vignoble des Graves et de la zone de Montesquiou demandaient l’annulation de la déclaration d’utilité publique (DUP) du 25 novembre 2015. C’était le dernier obstacle juridique pour prolonger le chantier vers le Sud. Reste à trouver, enfin, les financements.

    Cette ligne européenne pourrait dans un premier temps rejoindre Toulouse. Le chantier vers Hendaye pourrait débuter ensuite au moins jusqu’à Dax. La traversée du Sud des Landes et du Pays Basque s’annonce plus compliquée. Pourtant, dès 2024, les Espagnols auront terminé leurs lignes grande vitesse entre Irun et Bilbao et entre la frontière française et Madrid.

    À lire aussi