INDEX

Spiruline, le nouvel or vert des Landes

Le 12 Jan. 2018

Rapportée du Mexique, aimant les eaux chaudes, la microalgue a une teneur en protéines trois fois supérieure à la viande ou au poisson. Elle est un vrai « plus » santé

Un vrai miracle pour les végétaliens, les sportifs, ou les femmes enceintes. Autre bonne nouvelle, elle aime les Landes.


Dis, docteur PresseLib’, ça sert à quoi la spiruline ? Eh bien, mon petit, figure-toi que c’est une sacrée dame, cette spiruline. Elle contient 60% de protéines végétales et une haute digestibilité (également 60%) chez l’homme. Deux fois plus de protéines que le soja, et tiens-toi bien, trois fois plus que la viande ou le poisson !

Surtout, elle contient des vitamines A, E, D, B1, B2, B3; B6, B8, K et du bêta-carotène. Pour les végétaliens, elle est obligatoire, puisque c’est la seule source de vitamine K « végétale ». Idem pour les sportifs, les anémiés, les femmes enceintes, la spiruline est un vrai « plus » santé.


On dit qu’elle était déjà consommée par les Aztèques, au Mexique, élément rapporté par Hernan Cortès, au moment de la conquête, sous le nom de « Tecuitlatl » qui signifie « excrément du rocher ».

La spiruline, la microalgue à la couleur bleu-vert, n’est pas une plante, mais plutôt une bactérie. Et elle aime le Sud et ses eaux plus chaudes. Notamment les Landes où elle est en train de devenir l’or bleu !

 


Ici, Camille Dameron a même créé en 2013 la Spiruline des Landes, sur un site de 600 m2 (adhérent de la Fédération des spiruliniers de France), avec trois serres de production, un laboratoire de récolte et de conditionnement. A Parentis-en-Born. Si la production de spiruline n’est qu’estivale (avril-octobre), vous pouvez visiter le site toute l’année.

Tél. : 06.09.37.47.42


Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *