INDEX

L’autoroute Langon-Pau à l’équilibre

Le 11 Mai. 2017

La société prestataire de l’A65, A’Liénor, doit encore augmenter son trafic. Après l’environnement, elle s’occupe du patrimoine

Elle aura fait causer dans les chaumières, cette autoroute A65 entre Langon et Pau ! Quelque chose nous dit d’ailleurs que ce n’est pas terminé ! D’aucuns aimaient à affirmer (et continuent) qu’elle était au bord de la faillite, dû à son coût exorbitant pour les usagers.


Pourtant, si ce n’est toujours pas la grande affluence, les chiffres sont à la hausse. Notamment en raison des arrêtés préfectoraux qui y ont rabattu les poids lourds. Sans oublier les aides de l’Etat, et notamment les 90 millions d’euros reçus du Grenelle de l’Environnement. Gérée par A’Liénor, ses comptes d’exploitation étaient déjà revenus à l’équilibre en 2015. On attend le verdict pour 2016, mais d’ores et déjà, on sait que le redressement est en marche (lui aussi).


Et parce que l’on reproche au prestataire ses tarifs prohibitifs pour les plus modestes (22,50 euros Langon-Pau), A’Liénor s’engage dans la préservation du patrimoine et redore son image, y compris sur l’aspect environnemental.


Ainsi la Cathédrale de Bazas, classée monument historique et au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de St-Jacques-de-Compostelle (et non pas St-Pierre comme l’affirme le communiqué de presse !) a bénéficié du 1% Paysage et Développement, faisant qu’A’Liénor a contribué aux travaux de réfection des toitures, des vitraux et maçonnerie des baies pour un peu plus de 40.000 euros.

Alors, ça roule ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *