Abonnez-vous
Publié le

1500 COUPS DE POUCEGrand Dax : premiers coups de raquette au Blue

Christina et Aurélien Baudy viennent d’ouvrir sur la ZAE de Narrosse un magnifique complexe de 1.800 m2 dédié à la pratique du padel, une discipline en plein essor dans l’Hexagone.
1500 COUPS DE POUCE - Grand Dax : premiers coups de raquette au Blue
C’est un ambitieux projet pensé dans ses moindres détails qui vient de voir le jour dans l’agglomération dacquoise : après un mois d’exploitation, tous les signaux semblent au vert pour le Blue, qui a déjà vu défiler plus d’un millier de joueurs de padel.

Créé à la fin des années 60 par un Mexicain imaginatif qui manquait de place pour aménager un court de tennis dans son jardin, le padel a depuis essaimé dans les pays latins… et dans toute l’Europe. La France était un peu à la traîne en termes d’installations, mais ce sport (à mi-chemin entre tennis et squash) est en train d’y faire son trou.
 
Aurélien et Christina Baudy se sont lancé le défi de créer un imposant complexe dédié à la discipline sur le Grand Dax. Jusqu’ici, il fallait se rendre à Mont-de-Marsan, Tarnos ou Tyrosse pour pratiquer.
 
Sacré virage pour un couple qui n’a pas froid aux yeux. Natif de Bayonne, Aurélien Baudy était manipulateur en radiologie. Joueur de padel amateur depuis une dizaine d’années, il s’est laissé convaincre par sa compagne Christina, qu’un parcours d’entrepreneure dans les secteurs de la restauration et de la promotion immobilière prédestinait peut-être à pareille aventure.
 
« Nous avions le souhait d’entreprendre dans quelque chose de positif. Nous nous sommes décidés en novembre 2021. Nous avons monté le projet puis mis 6 mois à trouver un terrain adapté. Les premiers coups de pelle remontent à janvier 2023 et l’ouverture au 22 décembre dernier », relate celle-ci. Le résultat, qui s’étend sur 1.800 m2, est impressionnant.

Un sport pour tous

Installé sur le pôle économique de Narrosse, le Blue est doté de 5 « pistes » couvertes dernier cri. Alors que de nombreux complexes padel ont été déployés dans des bâtiments existants (hangars ou cellules d’entrepôt) ou en extérieur, celui-ci « a été construit sur mesure, spécialement pour la pratique du padel ». La n°2 française Léa Godallier, qui y a déjà tapé dans la balle, aurait parlé d’une des plus belles installations du genre dans le pays.
 
Il faut dire que tout y a été pensé dans les moindres détails, depuis le dallage ultra-contraint (« moins de 6 mm de dénivelé », précise Aurélien) jusqu’à l’éclairage led 850 lux garanti sans éblouissement et contrôlé à distance, innovation que Christina est allée dénicher… en Suède, le pays d’origine de sa maman. À tout cela s’ajoutent chauffage, climatisation, vestiaires flambant neufs… et un agréable et lumineux restaurant (avec un chef aux manettes et un grand écran pour les retransmissions) qui devrait atteindre son rythme de croisière dans les semaines à venir.
 
Entre loisir et compétition, les pistes accueillent une clientèle mixte et intergénérationnelle : « Nous avons aussi bien des jeunes qui amènent leurs parents que de plus âgés qui amènent leurs enfants », illustre Christina. Clientèle essentiellement locale, quoique certains fassent plus de 100 km pour venir jouer une ou deux fois par semaine.
 
Les premiers retours sont rassurants : « On tablait sur environ 500 joueurs au démarrage, mais plus de 1.200 personnes ont déjà installé notre application, sachant qu’un joueur réserve souvent pour lui et ses partenaires », commente Aurélien. Les pistes se réservent sur des créneaux d’une heure et demie (13 € par joueur), mais aussi d’une heure (pendant midi) ou deux, avec un système d’abonnement pour les fidèles : « En termes de prix, nous sommes dans la fourchette basse pour des pistes indoor. Nous voulions que les tarifs soient accessibles à tous et ne constituent pas un frein à la pratique », souligne Christina.

Initiations, stages, tournois

Moins élitiste que le golf ou le tennis, le padel se veut en effet une discipline populaire. Au sens économique et social, donc, mais aussi sur le plan sportif. Le Blue se propose d’accompagner les joueurs de tous niveaux et conditions dans leur pratique, avec le concours d’une coach salariée, Ana Hidalgo, joueuse confirmée qui suit actuellement la formation française : « Le padel est en train de se structurer en France. Nous sommes sur la première génération de diplômés qui l’enseigneront ».
 
Ana sera chargée de recruter une petite équipe de moniteurs et de piloter stages, entraînements et initiations. L’une des 5 pistes est prévue à cet effet. On notera également la présence d’un coin détente et d’une zone d’échauffement mise en place avec l’appui de 4Trainer, partenaire spécialisé dans le matériel pour la préparation physique. Objectif : une pratique saine en évitant les blessures.
 
S’ajoutera au dispositif un padel shop avec du matériel de prêt. Enfin, ajoutons que le complexe a déjà obtenu auprès de la fédération (qui dépend de la FFT) son habilitation à organiser des tournois homologués de classement. Accessible aux adhérents débutants, le premier aura lieu le soir du vendredi 16 février.
 
Investissement privé conséquent réalisé avec le concours de la banque LCL, le Blue a aussi bénéficié d’une aide du Grand Dax (27.000 euros pour l’aménagement du complexe et le volet numérique), ainsi que d’un prêt à taux zéro d’Initiative Landes (30.000 euros) pour l’aménagement de la future terrasse du restaurant (prévue en avril) et l’installation d’une deuxième borne de recharge électrique.
 
Les partenaires financiers ont visiblement été convaincus par le succès des autres complexes sur le département. De quoi voir la vie en rose pour nos audacieux entrepreneurs… ou plutôt en bleu !

COUP DE POUCE
 
Pour nos lecteurs qui souhaiteraient s’essayer à un sport ludique et travailler leurs articulations sans se ruiner, le Blue organise des initiations et saura aussi bien accueillir les débutants que les joueurs confirmés. Pour les plus réservés, vous pourrez aussi vous offrir une collation en regardant une des parties spectaculaires qui se jouent très souvent sur place…
 
Le complexe est de même idéal pour les animations et les activités de type « team building » des acteurs économiques, lesquels pourront organiser sur place des tournois internes ou participer à de futurs tournois interentreprises. PME, associations, collectivités : pourquoi pas un petit padel ? C’est aussi l’intérêt de ces 5 pistes de dernière génération : la possibilité d’organiser des événements autour d’une discipline en pleine expansion.
 
Vous pouvez relayer cet article auprès de vos amis pour mieux faire connaître cette belle initiative.
 
Informations sur le site internet de Blue Padel

Commentaires (1)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Philippe Germain
il y a 22 jours -
Bonjour, La LPO (Ligue pour la Protection des oiseaux) dont je suis membre et administrateur local est très sensible à ce nouveau sport qui peut, pour les terrains extérieurs, provoquer de graves problèmes de collisions avec les surfaces vitrées et donc beaucoup de décès dans les populations de l'avifaune. Je vais donc contacter les responsables par l'intermédiaire de leur site afin qu'ils prennent conscience de cette problématique et leur proposer des solutions d'aménagement complémentaire pour réduire les accidents ; les collisions avec les surfaces vitrées sont parmi les causes les plus importantes de décès chez les oiseaux. Merci de votre attention. Cordialement Philippe Germain

À lire aussi