Abonnez-vous
Publié le

A Nogaro, année record pour la cave des Hauts de Montrouge

Patrick Farbos, président de la coopérative gersoise, a dressé le bilan de l’année écoulée. Beaucoup de satisfactions, mais 40% de récolte victime d’un printemps glacial.
À DÉCOUVRIR – Les canettes des Hauts-de-Montrouge
Avec 1.230 hectares de vignes cultivées à 96%, et 55 viticulteurs, la cave des Hauts de Montrouge – HDM pour les habitués - se consacre depuis 1963 à perpétuer le meilleur de la tradition dans ce domaine.

Sur ses terrains sablonneux conférant une forte personnalité à ses vins et spiritueux, poussent colombard, sauvignon, ugni blanc, chardonnay, tannat, merlot, etc., tous des cépages nobles qui produiront des vins rouges, rosés, blancs, de l’Armagnac et du Floc de Gascogne.

La bonne nouvelle vient du fait que l’exercice, qui s’est clôturé le 31 juillet dernier, est très satisfaisant. La récolte de 2020 a en effet battu des records, avec 129.000 hl contre 114.500 en 2019, générant un chiffre d’affaires inédit de 12,4 millions d’euros, contre 10,14 précédemment. Le colombard représente à lui seul 59.796 hl, suivi de loin par le sauvignon (22.608 hl), l’ugni blanc (20.099), le manseng (13.924 hl), le chardonnay (7.401 hl) et 4.246 hl en rouge.

Patrick Farbos est revenu sur le fait que le bon niveau de revenu des viticulteurs adhérents, son objectif prioritaire, est fortement lié au partenariat avec Grands Chais de France depuis 2011, qui achète la totalité du vin blanc en vrac de HDM. Ce partenariat a donc été renouvelé en juillet dernier, pour dix ans de plus.

Toujours dans la catégorie des bonnes nouvelles, on relève les médailles d’or au Concours Mondial de Bruxelles et celui des Vins de la Coopération d’Occitanie, venues récompenser le Rosé Hauts de Montrouge 2020. Les Bag in Box blancs et rosés ont également été couronnés d’or lors du Best Wine in box 2021.

Côté innovations, les créations n’ont pas manqué : nouvelle marque “Ombrelle”, site marchand en ligne, cuvées éphémères, et design avec bouteilles incurvées.

Seule ombre au tableau : le gel survenu en ce printemps 2021, détruisant 40% de la récolte. Difficile dans ces conditions de répondre aux besoins de son partenaire GCF. Pour autant, la volonté reste de mise pour les actions à mener.

La cave des Hauts de Montrouge à Nogaro souhaite obtenir la certification Haute Valeur Environnementale de niveau 3 pour tout son vignoble (déjà 60% concernés), les certifications IFS version 7 (qualité alimentaire et RSE), installer son projet photovoltaïque et développer la vente de produits conditionnés en France et à l’export.

Photos : Roland Houdaille pour le Journal du Gers

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi