Abonnez-vous
Publié le

FOCUSLa CAF et la CPAM veulent être proactifs pour accompagner les étudiants

Pour les années 2022 et 2023, les deux organismes sociaux vont développer une démarche pour sensibiliser les étudiants sur leurs droits, et leur permettre de faire leurs premiers pas sereinement dans la vie administrative.
Des étudiants discutent et travaillent autour d'une table.
La jeunesse n'est pas le premier volet qui unit la CAF et la CPAM, bien au contraire. L'objectif est, comme à chaque fois, de simplifier les démarches et d'accompagner le mieux possible.

Depuis le mois de mars 2018 et la réforme de la protection sociale des étudiants, la CAF et la CPAM sont membres d'une convention commune avec l'UPPA. Dans le cadre de ce partenariat, les deux organismes sociaux sont régulièrement présents, lors des rentrées universitaires, et plus généralement lors d'événements organisés par l'université tout au long de l'année. L'idée est d'informer les étudiants sur leurs droits, de les sensibiliser à l'importance de la CAF et de la CPAM, et de les accompagner dans ce qui sont souvent leurs premières démarches administratives de la vie d'adulte.

Le 7 septembre 2022, la CAF et la CPAM ont signé une convention qui formalise cet engagement pris depuis plusieurs années, et qui, surtout, le renforce. « Comme pour nos autres partenariats, l'usager est au centre de cette convention », commence Vincent Maginot, directeur des CPAM de Bayonne et de Pau. « L'objectif est que l'on puisse unir nos forces et nos services pour simplifier la vie des étudiants ».

Pour ce faire, de nombreux rendez-vous sont déjà fixés par les organismes. Après une présentation aux étudiants Erasmus, parce qu'ils « nécessitent un accompagnement encore plus précis puisqu'ils ont plus de démarches à faire, et ce dans un pays qu'ils ne connaissent pas », la CAF et la CPAM seront présentes lors des Journées de Solidarité des campus d'Anglet (14 septembre) et de Bayonne et de Pau (15 septembre). Ils seront également présents aux salons Studyrama de Biarritz, Pau et Bayonne. Au programme, sensibilisation sur la CAF et la CPAM, mais aussi sur les addictions, la santé mentale, etc.

D'autres partenaires rentrent aussi dans la danse, comme le centre social La Pépinière qui viendra au Clous avec son Bus Marguerite chaque mardi après-midi entre le 20 septembre et le 25 octobre. « C'est important que l'on arrive à mobiliser le plus de partenaires possibles pour que les étudiants n'aient pas à courir à droite à gauche », ajoute Jérôme Roteta, directeur de la CAF des Pyrénées-Atlantiques.

Nos deux organismes apportent de l’aide et du soutien financier, mais également social et médical.

« Et nous souhaitons également que l'université, ses enseignants, ses membres, soient les premiers relais pour rediriger les étudiants vers nos services ». Ainsi, l'UPPA va mettre en place un recrutement d'étudiants volontaires pour aider et accompagner leurs camarades. « Des permanences sont aussi en place tous les mardis après-midi pour aider les jeunes dans leurs démarches ».

Des actions qui prennent tout leur sens en cette période post-Covid difficile pour les quelque 7000 étudiants accompagnés chaque année. « Nous sommes là pour qu'ils comprennent que l'on n'est pas uniquement les aides au logement. Nos deux organismes apportent de l'aide et du soutien financier, mais également social et médical. Et c'est important de le faire en ce moment, dans une période d'après-crise qui a été très dure mentalement et financièrement pour les étudiants ».

Enfin, dernier point abordé par la CAF et la CPAM, la mise en place d'un escape game ludique pour les étudiants... « Cela s'appelle « Sortez Ameli de là ». Cela raconte un lendemain de soirée très arrosé pour Ameli, que les jeunes doivent accompagner. Il y a des jeux sur la carte vitale, sur les médecins traitants, puis de la sensibilisation aux addictions, à la santé mentale, etc. L'idée c'est vraiment qu'ils puissent apprendre et prendre conscience, tout en s'amusant », concluent les deux organismes. Alors parents, tuteurs ou même toi, jeune étudiant, ne crains pas les démarches, elles sont ici nettement simplifiées... !

Timothé Linard   

Voir le site internet de la CAF Voir le site internet de la CPAM

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi