Abonnez-vous
Publié le

Entre cinéma et musique, Cinéziq persiste et signe à Argelès-Gazost

À l’image d’Harold Lloyd suspendu à la grande aiguille de l’horloge monumentale, le festival bigourdan s’accroche et présentera sa septième édition, jusqu'au 13 février.
Entre cinéma et musique, Cinéziq persiste et signe à Argelès-Gazost
Malgré une situation sanitaire aussi mouvante que les sables, ils ont osé relever le défi d’organiser cet événement, tout en restant fidèles à leurs principes. Après une édition 2021 un peu bousculée, pas question pour les organisateurs de lâcher cette année.

Entre clin d’œil et message d’espoir, ils ont choisi pour leur soirée d’ouverture - le vendredi 11 février à 20h30 au cinéma Le Casino – un ciné-concert avec « Monte là-dessus », film muet réalisé par Fred Newmeyer et Sam Taylor en 1923.

L’image du héro, Harold Lloyd, cramponné à l’aiguille de l’immense horloge d’un gratte-ciel de New-York, devenue célèbre dans le monde entier, illustre parfaitement leur envie viscérale de tenir bon, et de gagner le défi. La mise en musique sera assurée par Fouad Achkir et Michel Macias. Une deuxième projection aura lieu le lendemain à 17h30, au Petit Théâtre de la Gare.

Quatre fictions ont été sélectionnées, parmi lesquelles “Tralala”, le film des frères Larrieu qui entraîne le spectateur de Paris à Lourdes sur les traces de Mathieu Amalric, chanteur de rues pour l’occasion. Jean-Marie Larrieu sera présent lors de la projection le samedi à 20h30 au cinéma Le Casino.

Les légendes de la musique seront au rendez-vous à travers cinq documentaires, consacrés notamment aux Maravillas de Mali, premier groupe afro-cubain de l’histoire, Billie Holiday ou encore Jacques Brel dans “Que l’amour”, réalisé par Laetitia Mikles qui viendra présenter son travail.

Deux concerts prolongeront l’atmosphère joyeuse du festival en soirée, avec, le 12 février, Adamée, trio féminin invitant au voyage, entre folk mexicaine, chants colombiens engagés, RnB et chansons pop revisitées. Le 13, ce sera au tour d’Azawan de répandre sa musique généreuse qui se chante en langues multiples.

Les plus jeunes auront leur programmation, avec des films d’animation le samedi et dimanche après-midi, aux Farfadets. Tout au long de l’année, Cinéziq propose des actions de sensibilisation aux enfants du centre de loisirs et au Foyer des Jeunes, ainsi qu’aux collégiens du Haut Lavedan.

Tous les films et concerts sont en participation libre. Chacun est invité à donner selon ses possibilités, sachant que l’argent récolté sert à financer les droits de diffusion des films et le cachet des musiciens.

Il est possible d’adhérer pour soutenir Cinéziq, et ce rendez-vous culturel atypique qui réchauffe en plein cœur de l’hiver…

Réservation en ligne pour les concerts et le ciné-concert du samedi : resacineziq@gmail.com

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

EN VRACCinéma à Pau, braderie à Biarritz, foot à Pau, Elan béarnais, poterie dans le Gers, plantes dans les landes, films en Bigorre…

A Pau le Méliès plonge dans l’Upside Down. - La Braderie de Biarritz. – Le Pau FC accueille Nîmes en Ligue 2. – Mondial de pelote à Biarritz et au Pays Basque. – L'Elan Béarnais doit assurer. – Festival Poterie à Pujaudran. – Le temps des Jardins de Nonères à Mont-de-Marsan. – Free Ride Film Festival à Capvern-Les-Bains. – Tir aux armes de jet préhistoriques à Brassempouy.