Abonnez-vous
Publié le

FOIE GRASUne fin d’année positive qui fait du bien

Alors que le bassin de l’Adour a été obligé de faire un vide sanitaire du 15 décembre au 15 janvier, la filière a réussi à tirer son épingle du jeu pendant la période des fêtes.
FOIE GRAS – Une fin d’année positive qui fait du bien

Pour l’interprofession des palmipèdes à foie gras (Cifog), « les professionnels ont réussi à contenir le recul des ventes dans la grande distribution à -19,4 % en volume sur la saison festive. En valeur, le repli s’est quant à lui limité à -2,8 % comparé à la saison passée ».

Avec une baisse de la production de près de 30%, en raison de la grippe aviaire, les industriels redoutaient le pire. Heureusement, « les produits mis en rayon ont connu un taux d’écoulement historique en magasin ».

Les industriels se sont adaptés en misant sur les conserves fabriquées tout au long de l’année. Résultat, leurs ventes ont progressé de +9 % en valeur, avec un recul limité à -6 % en volume. A noter que le bloc de foie gras a enregistré des hausses de +0,5 % en volume et de +23,9 % en valeur sur la saison.

Malgré l’apparition de nouveaux cas d’influenza aviaire dans le bassin de l’Adour, les professionnels de la filière ont fait redémarrer leur production et mettent en place de nouvelles stratégies, en attendant le déploiement d’un plan vaccinal.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi