Abonnez-vous
Publié le

RESTO DU JOURSaint Étienne de Baïgorry : l'hôtel-restaurant Arcé remporte le trophée Gault et Millau 2022

L’hôtel était déjà un 4 étoiles, désormais c’est le restaurant qui ajoute le prix Gault et Millau 2022 à son palmarès.
Pascal Arcé
À quelques jours de la haute saison au Pays basque, l'hôtel-restaurant de la famille Arcé a reçu le lundi 27 juin dernier à Biarritz le prix Gault et Millau qui fait référence dans le milieu des grandes tables françaises. L'occasion de découvrir ou redécouvrir une institution dans le domaine de la gastronomie de Basse-Navarre, situé dans un magnifique décor de montagnes, à Saint Etienne de Baïgorry.

Un sanctuaire pour épicuriens

Loin de l'agitation, de la pollution et du stress de la ville se trouve le village typiquement basque de Saint Etienne de Baïgorry. C'est ici, au pied des montagnes et longeant la Nive des Aldudes qu'est installé l'hôtel-restaurant Arcé. Depuis le café devenu par la suite hôtel familial pour finir aujourd'hui par ce magnifique hôtel-restaurant, la famille Arcé a enchaîné 5 générations de passionnés depuis 1864.

Au fil du temps, la cuisine familiale de l’hôtel s’est affinée tout en gardant son authenticité…

Aujourd'hui c'est le chef cuisinier Pascal Arcé qui est aux fourneaux. Il a donc entamé la 6ème génération, proposant une cuisine traditionnelle qu'il revisite tout en gardant les traditions familiales. L'hôtel-restaurant propose aussi des nouveautés qui enchanteront les papilles des gastronomes. Coline Arcé, actrice de la 6ème génération précise que : « Au fil du temps la cuisine familiale de l'hôtel s'est affinée tout en gardant son authenticité, c'est pourquoi nous proposons de nouveaux plats et gardons aussi des incontournables de l'établissement comme la tête de veau ou encore la truite au bleu... »

Et pour confectionner tous ces plats d'exception, le chef Arcé peut compter sur la qualité et la diversité des produits locaux. En effet, le Pays basque ne se résume pas seulement au célèbre piment d'Espelette ou encore à son jambon de Bayonne. Pas loin de Saint Etienne de Baïgorry, Monsieur Goïcoechea, l'éleveur de truites de Banca et les salaisons de Pierre Oteiza, un peu plus haut dans les Aldudes, n'ont plus besoin d'être présentés. C'est donc naturellement que leurs produits se retrouvent ainsi à la carte du chef étoilé.

Un sanctuaire pour épicuriens

Loin de l'agitation, de la pollution et du stress de la ville se trouve le village typiquement basque de Saint Etienne de Baïgorry. C'est ici, au pied des montagnes et longeant la Nive des Aldudes qu'est installé l'hôtel-restaurant Arcé. Depuis le café devenu par la suite hôtel familial pour finir aujourd'hui par ce magnifique hôtel-restaurant, la famille Arcé a enchaîné 5 générations de passionnés depuis 1864.

Au fil du temps, la cuisine familiale de l’hôtel s’est affinée tout en gardant son authenticité… 

Aujourd'hui c'est le chef cuisinier Pascal Arcé qui est aux fourneaux. Il a donc entamé la 6ème génération, proposant une cuisine traditionnelle qu'il revisite tout en gardant les traditions familiales. L'hôtel-restaurant propose aussi des nouveautés qui enchanteront les papilles des gastronomes. Coline Arcé, actrice de la 6ème génération précise que : « Au fil du temps la cuisine familiale de l'hôtel s'est affinée tout en gardant son authenticité, c'est pourquoi nous proposons de nouveaux plats et gardons aussi des incontournables de l'établissement comme la tête de veau ou encore la truite au bleu... »

Et pour confectionner tous ces plats d'exception, le chef Arcé peut compter sur la qualité et la diversité des produits locaux. En effet, le Pays basque ne se résume pas seulement au célèbre piment d'Espelette ou encore à son jambon de Bayonne. Pas loin de Saint Etienne de Baïgorry, Monsieur Goïcoechea, l'éleveur de truites de Banca et les salaisons de Pierre Oteiza, un peu plus haut dans les Aldudes, n'ont plus besoin d'être présentés. C'est donc naturellement que leurs produits se retrouvent ainsi à la carte du chef étoilé.

Sébastien Soumagnas

Soucieux de confectionner ses plats avec des produits du terroir, le chef Arcé travaille avec les producteurs locaux :

  • Le Pain à la farine de meule de la Boulangerie Irastorza à Baigorri

  • Le Jambon Iberico  Bellota et le Jambon Serrano de chez Arrosagaray à Valcarlos

  • Le Jésus de chez Pierre Oteiza de la vallée des Aldudes

  • Les Œufs de la Ferme Arradoy à Saint Jean Le Vieux

  • Le Foie gras de canard d'Arnabar à Ossès

  • Les Asperges de Saveurs du Marensin à Magescq

  • La Truite arc-en-ciel de Banka, Pisciculture Aquacole de Monsieur Goïcoechea

  • Les Poissons et Crustacés de la DIMA à Saint-Jean-de-Luz

  • La Truite arc-en-ciel cuisinée au « bleu » de la Pisciculture d’Ispéguy à Baigorri

  • La Tête de veau, le Boudin, la Ventrèche plate Ibaiona de chez Monsieur Mayté Sauveur à Saint-Jean-le-Vieux

  • Le Cochon de lait et les Pieds de cochon de l’élevage Iratzia à Lasse

  • L’Agneau de lait et les Ris d’agneau de la Coopérative Axuria à Cheraute

  • Les Volailles de L’Aile ou la Cuisse à Souraïde

  • Les Cèpes préparés par nos soins et ramassés dans nos montagnes

  • Les Fromages de brebis de la Ferme Luisenia à Baigorri

  • Le Bleu Basque et e fromage de Chèvre de la Coopérative de Macaye 

  • Le Lait de brebis de Monsieur Landachoco de la Ferme Urrikatea à Baigorri

  • Les Liqueurs de Madame Martine Brana à Saint-Jean-Pied-de-Port

Pour vous rendre à l'hôtel-restaurant Arcé :

L'hôtel est situé à proximité de Saint-Jean-Pied-de-Port (11 km) et des villages d'Ascain, d'Espelette et d'Ainhoa.

En voiture : autoroute A64 en direction de Ossès prendre la sortie Cambo les Bains. À 50 km au sud-est de Bayonne par D 932 et D 918 jusqu’à Saint-Martin-d’Arossa, puis D 948 jusqu’à Saint-Étienne-de-Baïgorry.

Coordonnée GPS :
Latitude 43.175208
Longitude -1.347473

En avion : à 1 heure de l’Aéroport de Biarritz Parme.

En train : gare de Biarritz à 1 heure en voiture, TGV direct Paris Montparnasse/Biarritz.

Voir le site internet de "l'hôtel - restaurant Arcé"

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

Buffet de crustacés

HISTOIRE D'ICI ET LÀLes Grands Buffets, pourquoi ne viendraient-ils pas dans notre beau Sud-Ouest ?

Le plus grand restaurant de France, aux 1.000 clients/jour, va donc quitter Narbonne. Alors qu’il se murmure qu’il pourrait atterrir du côté de Toulouse ou de Castelnaudary, notre grand épicurien Dominique Padovani a enquêté pour leur trouver une meilleure destination, ici, chez nous, en Sud-Ouest. Vrai que les spécialités gourmandes ne manquent pas et qu’on pourrait se prendre à rêver. Revue de détail !