Abonnez-vous
    Publié le Mis à jour le

    Du nouveau pour la ligne ferroviaire Pau-Saragosse

    Outre la rénovation de la gare de Canfranc, le projet va s’appuyer sur des études concernant la faisabilité de faire rouler des trains…
    GARE CANFRANC 6

    Elles permettent à chaque Etat de disposer des bases de toutes les actions qui seront menées dans chaque section de la ligne.

    Les investissements futurs tiendront compte de ces caractéristiques. Ces études prévoient que ligne internationale Pau-Canfranc-Saragosse aura les caractéristiques d'une ligne ferroviaire de haute montagne, avec des limitations inhérentes aux reliefs. En ce sens, il y aura une voie unique au gabarit européen standard UIC, avec une charge maximale à l'essieu de 22,5 tonnes. La ligne sera électrifiée à 25kv en 2040.

    La Commission Européenne soutient ce programme d'études à hauteur de 50%. Depuis 2013, l'Union européenne reconnait ce projet comme un chainon manquant à rétablir entre la France et l'Espagne, avec l'inscription de la ligne dans le Réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

    Les partenaires ont également convenu de réunir le groupe quadripartite (groupe de travail constitué par les hauts représentants des 4 partenaires du projet) avant la fin de cette année. Cet événement actera une étape décisive du projet avec la validation des caractéristiques principales de la structure organisationnelle qui réalisera les travaux. Cette étape permettra également de solliciter de nouveaux financements européens pour la poursuite du projet de réouverture de cette ligne internationale.

    À lire aussi

    Commentaires


    Réagissez à cet article

    Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.