Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Les incontournables de la gastronomie du Sud-Ouest en ligne

Depuis 2017, l’Agence de l’alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA) valorise les produits du terroir. Les pratiques environnementales et sociétales sont également prises en compte...
AANA 1
L’agneau de lait des Pyrénées, le bœuf de Chalosse, le kintoa du Pays basque, la fraise du Périgord, le caviar d’Aquitaine, la poule Gasconne, le kiwi de l’Adour, le haricot maïs du Béarn, l’Ossau Iraty, les boudins basque et béarnais, la garbure, le Kanouga, le Pastis Bourrit…

PresseLib’ a mis tous ces produits au moins une fois à l’honneur (mais ce n’est pas la raison de cet article !). Ils sont aujourd’hui mis en valeur dans la deuxième édition de l’inventaire du patrimoine gastronomique de Nouvelle-Aquitaine, première région agroalimentaire d’Europe.

Si une première édition avait été publiée en 2017, ce nouveau livret répertorie désormais 320 spécialités régionales divisées en huit catégories : les viandes, les fruits, les légumes, les fromages et produits laitiers, les poissons et fruits de mer, les épices, condiments et miels, les spécialités et les boissons.

À l’heure où les consommateurs recherchent davantage de transparence, les objectifs de cet inventaire sont simples : valoriser les bonnes pratiques des agriculteurs, éleveurs et producteurs, à la fois sur le plan écologique, le bien-être animal et sociétal.

Ainsi, des fiches consultables en ligne donnent des informations sur le bien-être de l’animal, son alimentation, les pratiques environnementales, les atouts nutritionnels, la dégustation, des conseils de conservation, des idées de recettes ou encore les circuits de distribution...

Il s’agit là d’un guide pratique culinaire du terroir, pensé aussi bien pour les professionnels de la restauration que pour les consommateurs en quête de produits locaux et les producteurs engagés !

Pour découvrir les produits du Sud-Ouest, rendez-vous sur le site internet de l’Agence de l’alimentation Nouvelle-Aquitaine -AANA

 

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.