Abonnez-vous
Publié le

LE PRODUCTEUR DU JOURLa Saga du Haricot Tarbais : Roland Sarrabayrouse

Ce producteur installé à Andrest dans les Hautes-Pyrénées et à Tieste-Uragnoux dans le Gers nous fait aujourd’hui partager son expérience, et sa recette préférée : un agneau au Marsala et Haricots Tarbais.
Assiette ronde posé sur une serviette jaune, garnie de haricots tarbais au marsala

Où se trouvent vos lieux de production ?

J’ai deux exploitations, une à Andrest dans les Hautes-Pyrénées, et l’autre dans le Gers à Tieste-Uragnoux

Quel est votre parcours, que produisez-vous ?

J’ai 43 ans, et cela fera bientôt 20 ans que je suis agriculteur puisque j’ai commencé à produire à 24 ans. J’ai beaucoup produit de maïs à mes débuts, l’évolution a fait que je me suis ensuite orienté vers le tournesol. Ma volonté m’a conduit vers le local, c’est pourquoi je me suis également trouvé à produire du Haricot Tarbais. En plus de toutes ces cultures, je travaille également la pomme de terre.

Quelle est la part de la production du Haricot Tarbais comparé à votre exploitation ?

Malheureusement, la part consacrée au Haricot Tarbais diminue faute de main d’œuvre car la récolte est exclusivement manuelle.

Appréciez-vous produire le Haricot Tarbais, quel(s) intérêts avez-vous à le produire ?

Je fais ça par conviction, car travailler manuellement un produit local est quelque chose qui me tient à cœur. En effet, j’habite à seulement 7 kilomètres de Tarbes. De plus, on ne s’en rend peut-être pas compte aujourd’hui mais les agriculteurs trouvaient un vrai avantage rémunérateur à cette activité il y a quelques années, j’en connais même qui n’ont vécu que de ça.

L’aspect que vous préférez de votre métier, pourquoi ?

Je suis animé par mon parcours, je suis parti de presque 0, j’ai acheté moi-même mes outils, j’en ai même créé de mes propres mains. J’aime également beaucoup le lien que je possède avec la Coopérative du Haricot Tarbais, l’aspect social est rafraîchissant dans ce métier pour lequel on doit se consacrer pleinement.

Au niveau de mes nouveaux projets, je me suis lancé dans la méthanisation depuis 2 ans, avec 6 confrères. Je suis quelqu’un qui aime casser la routine : produire du gaz est totalement différent de la production classique. Et avec le contexte actuel, il s’agit d’une activité rémunératrice.

Quelles sont les difficultés auxquelles se heurte un agriculteur aujourd’hui ?

Le manque de main d’œuvre est un vrai problème. Je pense que c’est une question de génération, les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas ceux de notre époque, ils sont plus attirés par l’argent facile des réseaux sociaux. Moi j’ai envie de leur dire qu’il y a aussi un certain confort à travailler avec nous de manière ponctuelle. Avoir un bon salaire et finir sa journée à midi, c’est pas mal non ?

Au niveau économique, nous nous retrouvons aussi en difficulté, nous sommes sans cesse dans une logique de produire plus pour gagner plus, mais cela devient compliqué.

Quelles sont vos autres passions dans la vie ? :

J’ai toujours aimé le rugby, cela rejoint l’aspect local auquel je suis très fier et attaché. Ensuite, c’est difficile de vous en donner d’autres, quand on fait ce métier, on a sans cesse la tête dedans, on doit sans cesse s’adapter aux situations, dernièrement la grippe aviaire…

Quelle est votre recette préférée avec des haricots tarbais ?

"L'agneau au Marsala et Haricots Tarbais !"

Agneau au Marsala et Haricots Tarbais par Cuisine-moi un Mouton

Préparation : 30 minutes

Attente : 12h

Cuisson : 1h30

Ingrédients pour 6 personnes

  • 500g d’agneau à mijoter

  • 400g de Haricots Tarbais cuits au naturel

  • 2 càs de farine

  • Huile d’olive

  • 25g de beurre

  • 1 oignon

  • 2 gousses d’ail

  • 80 ml de Marsala

  • 125ml de bouillon de légumes

  • 350g de champignons de Paris frais

  • 125ml de crème fleurette

  • Thym

  • Sel, poivre

 

Préparation

1. Si vous utilisez des Haricots Tarbais secs :

La veille, faire tremper les Haricots Tarbais toute la nuit dans l’eau froide. Le lendemain matin, les égoutter. Dans une casserole, verser de l’eau froide et porter à ébullition.

Laisser cuire environ 1 heure à feu doux et saler à mi-cuisson.

 

2. Dans un grand bol, verser la farine, saler, poivrer et ajouter l’agneau préalablement découpé en morceaux. Enrober l’agneau avec la farine. Dans une poêle, faire revenir l’agneau avec un peu d’huile d’olive.

Pendant ce temps émincer l’oignon et les gousses d’ail. Retirer l’agneau de la poêle et y faire revenir l’oignon et l’ail.

Ajouter le marsala et laisser mijoter quelques minutes jusqu’à ce que le liquide réduise environ de moitié. Ajouter de nouveau l’agneau ainsi que le bouillon de légumes.

Couper les champignons de Paris en lamelles et les ajouter à la préparation.

Laisser mijoter à feu doux pendant 20 bonnes minutes (surveiller de temps en temps que la sauce ne réduise pas de trop).

En fin de cuisson (pendant les 8 dernières minutes), ajouter les Haricots Tarbais cuits et la crème, et laisser mijoter de manière à ce que la sauce épaississe le mélange.

Assaisonner et parsemer de thym.

Bon appétit !

Contact Presse : Florence MILLET – 06 62 01 77 61

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi