Abonnez-vous
Publié le

En février, SOS Médecins ouvrira sa première antenne dans les Landes

Ils sont une dizaine de médecins à s'être rassemblés à Capbreton avec comme objectif de venir en complément à l'offre de soins actuellement proposée sur le territoire, pour soulager les professionnels de santé et facilité la prise en charge des patients.
Une voiture en ville estampillée du logo SOS Médecins.Photo : SOS Médecins.
La date prévue pour le lancement de l'activité est arrêtée au 28 février. Une première évolution est attendue pour subvenir aux besoins estivaux, et de nombreux projets sont dans les esprits pour les mois et années à venir...

En France, l'association SOS Médecins compte plus de 60 associations indépendantes qui regroupent près de 1300 médecins libéraux. Des chiffres importants, et pourtant l'association n'existe actuellement pas dans les Landes. Une situation qui changera à la fin du mois de février, avec l'ouverture officielle de SOS Médecins Capbreton, sous l'impulsion d'une dizaine de médecins locaux. « On est à peu près tous dans le même était d'esprit », commence le Docteur Sonia Laban-Mélé, présidente de l'association landaise.

Médecin urgentiste de formation, elle a souhaité changer de façon de travailler il y a 3 ans pour faciliter le travail de ses confrères et pour mieux accompagner les patients. « On s'est tourné vers SOS Médecins car c'est ce qui correspondait le mieux à la démarche que l'on voulait créer », explique-t-elle. Après toutes les démarches nécessaires, et validation du projet, l'antenne a pu se concrétiser et commencer à se structurer. « Chaque antenne est indépendante, mais l'association nationale nous a beaucoup aidés techniquement, en apportant un retour d'expérience pour que l'on opte pour les outils les plus adaptés selon nos besoins. D'autres antennes nous ont aussi aidés, il y a beaucoup de solidarité entre les différentes associations, c'est une grande famille ! ».

Photo : SOS Médecins.

Une famille qui s'agrandit donc d'une nouvelle association, la première dans les Landes. « On a choisi Capbreton pour compléter l'offre de SOS Médecins Côte Basque, et car le territoire a un besoin croissant d'une offre de soins, mais nous aurions pu aller n'importe où dans les Landes, nous aurions eu de l'activité », explique Sonia Laban-Mélé. Car ce que propose l'association est unique en son genre, avec une réponse 24h/24, 7j/7, dans leur cabinet de Capbreton ou dans l'une des 11 communes concernées par la zone d'opérations. « Nous allons de Labenne à Seignosse, à l'intérieur des terres nous allons jusqu'à Saint-Vincent de Tyrosse ».

Une offre que le docteur qualifie « d'urgence libérale, entre le travail d'un médecin généraliste et celui d'un service d'urgence. L'idée c'est d'aider tout le monde : de soulager le SAMU et nos confrères urgentistes, et de faciliter l'accès aux soins pour les patients, les personnes âgées, fragiles, etc. ». Ils pourront par exemple être affectés à des missions de levée de doutes, qui mobilisent parfois des équipes médicales à un point A, et qui ne permettent donc pas de répondre à une demande au point B. « Et puis on est un peu excentré, pas à côté d’hôpitaux par exemple, donc cela permet aussi de mieux sectoriser les zones d'intervention de chacun ».

De nombreux projets dans les cartons...

L'ouverture prévue le 28 février sera au moment d'une période relativement calme pour les services de santé, après les fêtes de fin d'année et avant le rush de l'été. « Cela nous permettra de nous roder et de nous préparer pour la période estivale ». Durant cette période, l'association pourra bien s'étoffer d'un, voire de deux médecins, pour répondre à une demande bien plus importante. « Si après l'été on voit que ça fonctionne bien, on pourra envisager d'agrandir le secteur d'intervention aussi ».

Et sur du plus long terme, SOS Médecins Capbreton a de nombreuses idées pour améliorer son offre : développer la traumatologie, travailler avec SOS Infirmiers, avec l'UMJ de Dax pour devenir une porte d'entrée pour les victimes de violences intrafamiliales, etc. « Ce sont des causes qui nous tiennent très à cœur », souligne Sonia Laban-Mélé. Un travail collectif donc, avec de nombreux autres acteurs locaux, qui pourrait peut-être donner des idées, et permettre la naissance d'autres antennes SOS Médecins dans les Landes, potentiellement du côté de Dax ou de Mont-de-Marsan...

Timothé Linard

SOS Médecins Capbreton, le côté pratique...

À partir du 28 février, et la mise en place des services de l'association, les prises de rendez-vous seront ouvertes. « Ils sont pour le jour même, nous ne prenons pas de rendez-vous à l'avance », explique le Docteur Sonia Laban-Mélé. Pour ce faire, vous pourrez appeler le numéro national (36 24), le numéro local (05.58.70.07.79), ou aller sur www.rdvasos.fr, une plateforme dédiée qui sera opérationnelle au lancement de SOS Médecins Capbreton.

Les médecins de l'association recevront les patients dans leurs locaux de Capbreton, ou pourront se déplacer chez les patients résidant dans les communes d'Angresse, Bénesse-Maremne, Capbreton, Labenne, Orx, Saint-Vincent-de-Tyrosse, Saubion, Saubrigues, Seignosse, Soorts-Hossegor, et Tosse.

Photo : SOS Médecins Capbreton.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi