Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

FOCUSLes centres thermo-ludiques des Hautes-Pyrénées, diamants de la plus belle eau

Bains à remous, saunas, hammams, spas, cascades, lits à bulles… On se ressource comme on aime en Bigorre ! Petite immersion dans trois lieux emblématiques de la région.
Photo de thermes de Balnéa à Peyragude
Les jours qui raccourcissent, les températures qui fléchissent… Dès les prémices de l’automne, on pense déjà à se lover dans une bulle de douceur, qui aurait en plus le pouvoir de recharger nos batteries.

Ça tombe bien, les Hautes-Pyrénées ont tout un panel de centres thermo-ludiques qui nous tendent leurs bassins douillets !

Voyage en thermes inconnus à Balnéa

Idéalement situé au pied des stations de ski de Peyragude, au bord du lac de Génos-Loudenvielle, ce joyau de 4 000 m², premier complexe de détente en eau thermale des Pyrénées françaises, propose de partir à la découverte des vertus immémoriales de l’eau aux quatre coins du monde.

On y apprécie en famille la traversée en terres amérindiennes dans le grand bassin à 33°, surplombé de totems de bois massifs, que l’on pourra prolonger en extérieur avec les bains incas et mayas, sous le regard de statuettes énigmatiques. Le cheminement vers la zen attitude japonaise se fera dans les trois bassins panoramiques aux températures crescendo, tandis que les bains romains, sous voûtes et mégalithes, permettront de vivre l’expérience de l’alternance frigidarium, tépidarium et caldarium. De quoi vite y retrouver son latin.

Voir le site internet de Balnéa

Retour aux sources à Aquensis

À Bagnères-de-Bigorre, on profite des propriétés décontractantes et relaxantes des eaux de source riches en oligo-éléments (calcium, sulfate et magnésium), réputées depuis l’Antiquité. Dans ce bijou architectural qui abritait autrefois les anciens thermes, la lumière naturelle vient se mêler au bois et au marbre pyrénéen, donnant l’aspect d’une cathédrale vouée au bien-être.

Après avoir goûté au grand bassin de 300 m² et ses multiples animations (brumisations, rideau d’eau…), on se glisse avec délice dans la piscine détente pour profiter de la musique relaxante diffusée sous l’eau, et terminer en beauté sur la terrasse dotée de saunas finlandais en contemplant les Pyrénées. À moins qu’une petite sieste ne nous amène à fermer les yeux.

Voir le site internet de Aquensis

Déambulation végétale au Jardin des Bains

Où trouver la Forêt d’Emeraude ou La Zigourrat ? À Argelès-Gazost, au Jardin des Bains, qui abrite en plus un parcours de marche de trois bassins successifs débouchant sur un bain à remous à ciel ouvert.

Ici, la végétation est omniprésente, qu’elle soit intérieure ou extérieure, grâce au jeu de lumière des verrières. Serre tropicale pour la Forêt d’Emeraude ornée de sculptures incas et ses bassins à 34°, ambiance intimiste sous les voûtes de La Zigourrat dont les senteurs des bains s’accordent au rythme des saisons…

Dans ce havre de paix, relié par un hall commun aux Thermes de la ville, le chemin vers le bien-être convie la sensualité.

Voir le site internet du Jardin des bains

Marielle Fourcade

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi