Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

A DÉCOUVRIR - Un musée magique à Getaria

Un site qui fait revivre le génial couturier du Gipuzkoa, Cristóbal Balenciaga. Appelé « le conquistador de l’élégance française », il a marqué à jamais la mode mondiale...
LIZ TAYLOR
Cristóbal Balenciaga Eizaguirre est né à Getaria, près de Saint-Sébastien, le 21 janvier 1895. La visite du musée vaut largement le détour.

BALENCIAGA PORTRAIT« Sa mode était tout en subtilité, en douceur et pendant plus de trente ans, il imposa un style différent et novateur. C’était un architecte de la couture et ses robes sont exposées dans son musée comme les oeuvres d’un sculpteur ».

Cristóbal Balenciaga a commencé à coudre avec sa mère qui travaillait comme couturière pour les familles les plus influentes de la région, telles que notamment les Marquis de Casa Torres.

Le goût exquis de la marquise et sa magnifique garde-robe, d’impeccables costumes achetés dans les meilleurs établissements de Paris et de Londres, introduisirent le jeune Crístóbal dans le monde du raffinement caractéristique des élites culturelles européennes.

05 BALANCIAGA 6 - copieEn 1907, Cristóbal Balenciaga s’installe à Saint-Sébastien et il commence son apprentissage comme tailleur dans les meilleurs établissements de l'époque.

Il travaille aussi comme tailleur aux Grands Magasins du Louvre à Paris et découvre les grandes maisons de couture de la capitale internationale de la mode.

En 1914, il s'installe à Bordeaux dans une célèbre Maison de Modes appartenant à des amis.

05 BALANCIAGA 5 - copieEn 1917, il ouvre sa propre maison de mode à Saint-Sébastien. Puis dans les années 1930, il s’installe à Madrid et à Barcelone.

En 1936, la Guerre Civile éclate et Balenciaga quitte Saint-Sébastien pour Paris et présente, avec grand succès, sa première collection haute couture.

BALENCIAGA ROBESDans les années 1940, ses créations se distinguent, outre par ses réminiscences du costume traditionnel et historique espagnol, par ses superbes broderies et passementeries sur de spectaculaires robes du soir.

Jusqu’en 1968, les créations de Balenciaga ont marqué profondément l’univers de la mode. Il meurt 4 ans plus tard à Javea (Alicante) et il est enterré dans le petit cimetière de Getaria.

Un musée palais...

Le Musée Balenciaga est installé dans une nouvelle annexe du Palais Aldamar. Ce palais, situé sur une colline surplombant Getaria, était l'ancienne résidence des Marquis de Casa Torres, grands-parents de la reine Fabiola de Belgique et mentors de Balenciaga au début de sa carrière.

05 BALANCIAGA - copieLa conception volumétrique et structurelle du nouveau bâtiment annexé au palais est l’oeuvre de l'architecte cubain Julián Argilagos.

Il s'agit d'un grand volume longitudinal, sinusoïdal et de section trapézoïdale, fermé avec un mur rideau en verre. A l'intérieur, trois grands volumes suspendus abritent les salles d'exposition.

Jusqu’au 1er novembre, on peut découvrir l'exposition « Alaïa et Balenciaga. Sculpteurs de la forme », avec 100 œuvres des deux créateurs : Azzedine Alaïa (1935-2017) et Cristóbal Balenciaga (1895-1972). Les deux partageaient un équilibre parfait entre les mesures et les volumes.

« Dans l’histoire de la mode, ces deux grands silencieux, hermétiques aux effets des tendances, ont eu beaucoup à se dire. Leurs conceptions dialoguent, au musée Cristóbal Balenciaga de Getaria, montrant un nombre surprenant d'éléments partagés. Ses créations sont de véritables exemples d'architecture, nous rappelant à quel point les deux couturiers étaient uniques en leur temps et à quel point leur héritage était aujourd'hui intemporel ».

Information sur le site du musée Cristóbal Balenciaga à Getaria

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

Mont2Livres, le livre en partage

Mont-de-Marsan accueille les professionnels du monde de l’édition, des auteurs locaux et les amateurs de livres en tous genres. De nombreuses animations sont au programme…