INDEX

Ovalie – Mondial, Top 14 et Pro D2 au menu

Le 11 Oct. 2019

Bayonne, un N°3 tout feu tout flamme dans son jardin – Pau, un réveil attendu sans se jeter dans la gueule du LOU – Mont-de-Marsan pour un vrai décollage à Boni – Biarritz pour une première en vadrouille – La France au repos forcé…

Rubriques :

Ce samedi, l’Aviron compte bien lâcher tout son enthousiasme pour faire tomber Montpellier à Jean-Dauger. Pendant ce temps, la Section va aller défier le leader Lyon, chez lui : un sacré morceau. Aujourd’hui également, le Stade Montois accueille Montauban. Dimanche, le BOPB se déplacera à Valence. Les Bleus, mis au chômage par le typhon Hagibis, devront attendre le 20 octobre pour en découdre.


Bayonne-Montpellier : ici, les gros défis ne font pas peur

Samedi 12 octobre à 15h30 (Canal+) 

La belle victoire face à Castres a permis à l’Aviron Bayonnais de s’installer sur la 3e marche du podium de l’élite du rugby français, derrière les intouchables Lyon et Bordeaux. C’est donc un groupe hyper motivé qui va accueillir un des grands favoris du Top 14 qui retrouve sa redoutable machine de guerre.

De quoi booster le groupe avant un déplacement délicat à Toulon (19 octobre). Puis la réception très attendue de Pau à Jean Dauger (9 novembre), après une longue trêve de 3 semaines. Suivront deux rendez-vous européens avec l’accueil de Toulon (15 novembre) et le voyage chez les London Irish (23 novembre). A partir du 9 novembre, il faudra enchainer 12 matches sans la moindre pause.


Pas de grande surprise dans l’équipe qui débutera le match, si ce n’est le retour de Rouet comme titulaire à la mêlée (Ruru est sur le banc). Darlet fait son apparition en 3e ligne, Battut étant forfait. Quant à Census Johnston, il est suspendu pour quatre semaines.

Le XV de départ : Luc - Latunipulu, Alofa, Muscarditz, Duhau ; (o) Barthélémy, (m) Rouet - Darlet, Taofifenua, Monribot (cap) - Luamanu, Galarza - Mousset, Lamothe, Afatia

Les remplaçants : Delonca, Boniface, Gorin, Héguy, Ruru, Fajardo, Oulai, Iguiniz


Du côté de Montpellier, le staff a procédé à plusieurs changements avec notamment la présence du jeune Bouthier à l’arrière et le forfait de Jacques Du Plessis. Goosen sera à l’ouverture, tandis que Cruden sera sur le banc.

Le XV de départ : Bouthier - Immelman, Reilhac, Serfontein, Nagusa – (o) Goosen, (m) Paillaugue – Kornath, Timu, Galletier (cap.) - Willemse, Van Rensburg - Haouas, Giudicelli, Fichten.

Les remplaçants : Delhommel, Tcheishvili, Le Devedec, Devergie, Sanga, Cruden, Vincent, Jannie Du Plessis


Lyon-Pau : effacer l’affront infligé par le Racing

Samedi 12 octobre à 20h45 (Rugby+) 

La lourde défaite à domicile contre le Racing a fait mal. D’où l’envie de la Section Paloise de montrer, dès ce math chez le leader, qu’il ne s’agissait que d’un trou d’air. L’objectif est de montrer un collectif solide et inspiré, et surtout d’éviter de se faire manger.

L’essentiel est de se rassurer avant de recevoir Castres (19 octobre) et de préparer un 3e bloc très important qui débutera à Bayonne (9 novembre) après 3 semaines de pause et qui comprendra 12 matches consécutifs toutes compétitions confondues. Pau enchaînera, pour commencer, deux matches européens : à Leicester (16 novembre) et contre Calvisano à Pau (22 novembre).


Le staff a laissé plusieurs cadres au repos, notamment : Charly Malié, qui est remplacé par Antoine Hastoy à l’arrière, et Samuel Marques, qui laisse sa place à Thibault Daubagna à la mêlée. A noter le retour sur le banc de Tom Taylor après une longue blessure.

Le XV de départ : Hastoy - Pourailly, Dumoulin, Stanley, Votu – (o) Slade, (m) Daubagna -Tagitagivalu, Erbani, Habel-Kuffner - Metz, Ramsay - Boughanmi, Lespiaucq (cap.), Calles.

Les remplaçants : Rey, Corato, Malafosse, Ugena, Le Bail, Taylor, Fumat, Adriaanse.


De son côté, Lyon présentera une équipe hyper compétitive même si le staff n’a conservé que 3 des vainqueurs de Bordeaux, le week-end dernier. Pierre Mignoni a décidé de laisser au repos plusieurs cadres comme Puricelli, Gill, Wisniewski, Arnold et Nakaitaci, et de placer sur le banc Couilloud et Regard. Bastareaud sera titulaire en numéro 8 et Palisson fera son retour à l’aile.

Le XV de départ : Buttin – Mignot, Wulf, Ngatai, Palisson – (o) Doussain, (m) Pélissié – Bastareaud, Sobela, Crétin – Geraci, Lambey (cap) – Kaabèche, Maurouard, Chaume

Les remplaçants :  Alkhazashvili, Chiocci, Oosthuizen, Fearns, Couilloud, Fernandez, Regard, Gomez Kodela


7ème journée de Top 14

Samedi 12 octobre : Bayonne-Montpellier (15h30, Canal+) ; Toulouse-Castres (17h30, Canal+) ; Lyon-Pau, La Rochelle-Brive, Racing-Agen (20h45, Rugby+)

Dimanche 13 octobre : Stade Français-Toulon (16h50, Canal+) ; Bordeaux-Clermont (21h, Canal+).


Classement du Top 14

La Rochelle, Toulouse et le Stade Français qui ferment la marche, c’est inédit. Le Mondial perturbe largement cette première partie de championnat, survolé par Lyon et Bordeaux, avec un promu sur le podium (Bayonne) et un autre en embuscade (Brive). Pour la première fois, aucun des « petits » n’est à la traîne. Ca va être très chaud.

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (26), Bordeaux (21)
  • Qualification pour les barrages : Bayonne (17), Clermont (16), Castres (14), Pau (13)
  • Milieu de tableau : Toulon (13), Montpellier (12), Brive (12), Racing (11), Agen (10), La Rochelle (9)
  • Barrage de relégation : Toulouse (9)
  • Relégation : Stade Français (5)

8ème journée de Top 14

Samedi 19 octobre : Montpellier-Toulouse (15h30, Canal+) ; Pau-Castres, Toulon-Bayonne, Agen-Stade Français, Brive-Bordeaux (18h, Rugby+) ; La Rochelle-Racing (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 20 octobre : Clermont-Lyon (16h50, Canal+)

 


Mont-de-Marsan-Montauban : le déclic ?

Samedi 12 octobre à 14h25

Le Stade Montois doit l’emporter pour s’extraire de la 15e place au classement et surtout pour retrouver de la confiance indispensable, avant l’aller à Perpignan, vendredi prochain.

Le staff a décidé de faire plusieurs changements derrière. A l’ouverture, Talès est écarté au profit du jeune Gelin ; au centre le joker Cappiello fera ses débuts aux côtés de Torfs. Julien Cabannes remplace Lestremeau à l’aile.

Le XV de départ : Laousse-Azpiazu – Naituvi, Cappiello, Torfs, Cabannes – (o) Gelin – (m) Loustalot – Garrault, Wavrin, (cap) Tastet – Paulino, Rey – Castinel, Khribache, Innocente.

Les remplaçants : David, Bultel, Damiani, Brethous, Coly, Gerber, Wakaya, Laval.


Valence-Biarritz : se lancer à l’extérieur

Dimanche 13 octobre à 14h25

Le Biarritz Olympique, qui est remonté aux portes du Top 6, doit profiter de ce déplacement chez la lanterne rouge pour engranger ses premiers points à l’extérieur. Ce serait une bonne opération avant de recevoir Béziers, vendredi prochain.

Le club basque, après avoir recruté, l’ancien international anglais, Steffon Armitage, redoutable gratteur, devrait embaucher comme jocker médical d’Edwin Hewitt, le 2e ligne international canadien, Evan Olmstead. Ximin Lucu devrait faire son retour sur le banc.


77ème journée de Pro D2

Provence-Colomiers (24-23), Angoulême-Grenoble (3-28), Aurillac-Perpignan (28-41), Béziers-Rouen (18-12), Nevers-Vannes (26-10), Oyonnax-Carcassonne (28-12)

Samedi 12 octobre : Mont-de-Marsan-Montauban (14h25)

Dimanche 13 octobre : Valence-Biarritz (14h25)


Classement de la Pro D2

Avec plusieurs reports de match avec Montauban, le classement est plutôt perturbé.

  • Qualification directe pour les demi-finales : Grenoble (25), Béziers (21, 1 match en moins)
  • Qualification pour les barrages : Oyonnax (21), Perpignan (20), Angoulême (19), Provence (18, 1 match en moins)
  • Milieu de tableau : Carcassonne (18), Colomiers (15), Biarritz (15, 1 match en moins), Vannes (13), Nevers (12, 1 match en moins), Montauban (11, 3 match en moins), Aurillac (9, 1 match en moins), Rouen (9)
  • Relégation : Mont-de-Marsan (8, 1 match en moins), Valence (2, 1 match en moins)

8ème journée de Pro D2

Jeudi 17 octobre : Provence-Oyonnax (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 18 octobre : Biarritz-Béziers, Perpignan-Mont de Marsan, Angoulême-Aurillac, Colomiers-Valence, Rouen-Carcassonne (20h) ; Montauban-Vannes (20h45)

Dimanche 20 octobre : Grenoble-Nevers (14h25)

 


Au menu du Mondial…

Le redoutable typhon qui s’abat sur le Japon a obligé les organisateurs à annuler plusieurs matches, dont Angleterre-France et Nouvelle-Zélande-Italie. La décision concernant la rencontre Japon-Ecosse ne sera prise qu’au dernier moment. Une annulation qualifierait le Japon au détriment de l’Ecosse, ce qui rend furieux les dirigeants et supporters du XV du Chardon.

Pour l’Angleterre et la France, l’annulation du dernier match ne change rien. Les Anglais rencontreront les Australiens en quart de finale (19 octobre), tandis que les Bleus affronteront les Gallois (20 octobre).

Les Coqs sont à la recherche d’une équipe de bon niveau pour disputer un match amical, afin de reprendre du rythme. Pas simple.


  • 12 octobre : Irlande-Samoa (12h45)
  • 13 octobre : Namibie-Canada (5h15) ; Etats-Unis-Tonga (7h45) ; Pays de Galles-Uruguay (10h15) ; Japon-Ecosse (12h45)

19 octobre, quarts de finale

  • 9h15 – Vainqueur de la poule C (Angleterre) contre 2e de la poule D (Australie)
  • 12h15 – Vainqueur de la poule B (Nouvelle Zélande) contre 2e de la poule A (Japon, Irlande ou Ecosse)

20 octobre, quarts de finale

  • 9h15 – Vainqueur de la poule D (Pays de Galles) contre 2e de la poule C (France)
  • 12h15 – Vainqueur de la poule A (Japon, Irlande ou Ecosse) contre 2e de la poule B (Afrique du Sud)

26 octobre, demi-finale : vainqueur du quart de finale 1 contre le vainqueur du quart de finale 2 (10h)
27 octobre, demi-finale : vainqueur du quart de finale 3 contre le vainqueur du quart de finale 4 (11h)

1er novembre, match pour la 3e place : perdant de la demi-finale 1 contre le perdant de la demi-finale 2 (11h)

2 novembre, finale : vainqueur de la demi-finale 1 contre le vainqueur demi-finale 2 (11h)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *