INDEX

La fièvre latina va s’emparer de Vic-Fezensac

Le 23 Juil. 2018

Depuis 25 ans, Tempo Latino ouvre grand les bras à la culture musicale latine et afro-cubaine pour accueillir aux arènes de prestigieux noms de la salsa…

Rubriques :

Près de deux cents formations et deux mille musiciens venus de trente pays ont ainsi forgé au fil du temps l’âme de ce festival surnommé « ¡ El Único ! ».


Cette année, le cocktail détonnant mélangera les saveurs du Bénin, du Canada, des USA, de Cuba, de la Jamaïque, de l’Asie, de l’Espagne et de la France, qui pimenteront « la sauce » vicoise, du jeudi 26 au dimanche 29 juillet.

Un simple coup d’oeil vers les signatures soigneusement encadrées de « ceux qui ont fait Tempo Latino » permet de comprendre que la renommée internationale du festival n’est pas un vain mot. Compay Segundo, Yuri Buenaventura, Los Van Van, Tito Puentes, Celia Cruz, Oscar D’Léon, José Alberto « El Canario », Manu Chao, Ibrahim Maalouf, Calypso Rose, parmi tant d’autres, ont déjà enflammé les arènes de Vic-Fezensac…

 


Mais les têtes d’affiche ne suffisent pas forcément à rendre un festival apprécié au-delà des frontières. Outre une riche et parfois surprenante palette musicale, le travail de toute une équipe – autour d’« El Presidente » Éric Duffau -, tisse inlassablement des liens d’amitié empreints d’un profond respect pour cette diversité culturelle, joyeux métissage constitutif de l’histoire vivante de Tempo Latino.

A quelques jours de l’ouverture, les bénévoles, qui œuvrent déjà dans l’ombre depuis des mois, redoublent d’activité autour des arènes pour afficher haut et fort les couleurs du festival. Ils seront rejoints cette semaine par d’autres volontaires venus de toute la France leur prêter main forte, et approcher les artistes le temps d’un concert. Au total, ils sont cinq cents à donner un peu, beaucoup, énormément de leur temps et de leurs forces pour que le festival soit une réussite totale.

 


Philippe Martin, président du Conseil départemental, aura la délicieuse tâche de parrainer cette édition 2018, dont l’affiche, très Pop art et glamour, a été confiée au célèbre artiste Jean-Paul Chambas, autre fidèle compagnon de route de la scène vicoise.

Esprit d’ouverture, respect, solidarité et qualité, le quartet gagnant d’ « ¡ El Único ! » Tempo Latino.

Le programme des concerts aux arènes :
Jeudi 26 juillet à 21h, Gangbé Brass Band – 23h, Angélique Kidjo
Vendredi 27 juillet à 21h, The Souljazz Orchestra – 23h, Havana meets Kingston
Samedi 28 juillet à 21h, Plaza Francia Orchestra – 23h, Amparanoia et invités
Dimanche 29 juillet à 21h, Joe Bataan meets Setenta – 23h, New York Salsa All Stars.

Tous les soirs, concerts gratuits autour des arènes. Pendant le festival, stages de salsa.

Renseignements et informations www.tempo-latino.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *