INDEX

Vins de Bordeaux

Le 24 Mar. 2015

Plus de 100 châteaux du vignoble sont déjà dans des mains chinoises

Rubriques :

Ce n’est pas le Petit Livre Rouge de Mao, ou du moins pas tout à fait. Mais pourtant, ça parle bien de Chine et de Chinois. Et aussi de rouge… Plus exactement de vin rouge.

Il s’agit de l’ouvrage de Laurence Lemaire, intitulé « Le Vin, le Rouge, la Chine. » Avec une préface signée Alain Juppé, maire de Bordeaux.

Ce qu’il faut savoir…


bordeaux chinois 4Où l’édile rappelle que « Plus de 75 propriétés bordelaises ont été acquises par des investisseurs chinois ces trois dernières années. » Et une autre préface, autant que faire ce peu, du président du Conseil régional d’Aquitaine, Alain Rousset.

Et dans un ouvrage d’entretiens, Laurence Lemaire explique : « Le Vin, le Rouge, la Chine » est un livre sur le vin de Bordeaux pour les Chinois, pour ceux qui visitent nos châteaux, qui souhaitent investir, entreprendre, déguster, apprendre… 100 châteaux achetés par un groupe ou un particulier chinois sont décrits. J’explique les appellations, le terroir inimitable et les cépages, les investissements souhaitables, les métiers du vin et l’export, les lois françaises, les raisons des ventes, les accords mets-vins, le changement climatique… »

 


bordeaux chinois 3Vous pouvez en déguster les premières pages depuis son site www.levinlerougelachine.com (la version intégrale est disponible en numérique pour 20 euros).

 


bordeaux chinois 2Car si au départ, l’euphorie a primé devant l’achat chinois, aujourd’hui, avec 102 châteaux vendus, on commence désormais à trembler. Sinon, vous reprendrez bien un verre de Bordeaux, pardon de Chinois…? Oui, ça fait désordre, on confirme.

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *