INDEX

TWITTOLIB’ – L’actu en bref

Le 15 Oct. 2020

Le foot pro en risque de crash financier – Avec la CCI des Landes, déclinez des tapas ! – Les plaisirs d’automne dans 10 fermes du Gers – Coup d’envoi pour la Braderie de Biarritz – La Tamborrada de Saint Sébastien de la peste au coronavirus – La Colombelle nouvelle est arrivée, sans fête – Dans le Gers, on teste le masque inclusif – Bel exploit de Basket Landes face à Montpellier – Le championnat de basket masculin sous la pression virale – Estelle Simon aux partenariats du Pau FC – La 75e Vuelta espère éviter la neige au Tourmalet…

PresseLib’ vous propose un tour d’horizon de l’info en quelques lignes.


Le foot pro en risque de crash financier

Vent de panique avec l’arrêt des paiements des premières échéances droits TV du nouvel opérateur, Mediapro. Il avait signé pour le versement de 780 millions d’euros pour la Ligue 1 et de 34 millions pour la Ligue 2, mais aujourd’hui tout est remis en cause. Le groupe catalan porté par des actionnaires chinois, en difficulté avec les conséquences de la pandémie sur ses différents métiers, n’a pas réussi à atteindre ses objectifs d’abonnés pour les retransmissions des matches en France. Il a demandé de renégocier sont contrat avec la LNF mais la situation complique sérieusement toute discussion. En attendant c’est tout le monde du football professionnel qui est en grand danger, les droits TV représentant une grande part des budgets des clubs.


Avec la CCI des Landes, déclinez des tapas !
Le chef Jean-Pierre va animer des ateliers culinaires dédiés aux pintxos pour les cuisiniers et les restaurateurs. Rendez-vous les 16 et 17 novembre à Mont de Marsan. Ces deux jours de formation coûtent 700 euros et peuvent être pris en charge par les OPCO. Informations et réservations auprès de Davina Molines, conseillère Commerce et Restauration au 05 58 90 42 97 ou au 06 30 56 34 73 ou par mail : davina.molines@landes.cci.fr


Les plaisirs d’automne dans 10 fermes du Gers
A l’initiative de Bienvenue à la ferme, dix exploitations ouvrent leurs portes ces samedi 17 et dimanche 18 octobre. Ainsi « Printemps à la ferme », bloqué par le virus, s’est transformé en « Automne à la ferme », avec de nombreuses animations, des visites et des dégustations. Les fermes : Las Crabères (L’Isle-Jourdain, canards gras), Ferme aux cerfs et sangliers (Le Houga, gibiers et armagnacs), Domaine du Tucoulet (Auch, vins), La Chèvre qui rit a(Saint-Christaud, fromage de chèvres bio), Domaine de Bilé (Bassoues, vins), La Maison de Ninan (Sarragachies, safran et confitures), Domaine du Haut-Marin et Ménard (Gondrin, vins), En Massion (Mauvezin, ail et échalotes), Le Hitton (Biran, cosmétiques au lait d’ânesse), Ferme aux Picharrots (Malabat, fromages de chèvres bios). Informations sur le site internet, cliquez ici


Coup d’envoi pour la Braderie de Biarritz
Rendez-vous dès ce vendredi 16 octobre et jusqu’à dimanche 18 octobre, de 9h30 à 19h pour ce grand déballage qui avait dû être reporté en raison d’une tempête. Organisé par l’association Biarritz Commerce Centre, en partenariat avec la Ville, ll se déroulera sur un périmètre élargi. Comme elle l’a fait en permettant aux bars et restaurants d’étendre leurs terrasses, la municipalité souhaite aider les commerces de prêt-à-porter à faire face à la crise économique induite par l’épidémie en permettant à plus de boutiques de participer à cette grande braderie. Ainsi, le périmètre qui s’étendait de l’avenue Edouard VII jusqu’à la rue Mazagran, sera élargi au Nord, jusqu’à l’Hôtel du Palais. Cette extension permet non seulement d’inclure plus de commerces mais aussi d’augmenter le nombre d’exposants, tout en offrant plus d’espace et donc de distanciation sociale aux visiteurs. Toujours pour faciliter les achats, la Municipalité met en place un dispositif exceptionnel pour fluidifier la circulation et le stationnement en ville avec 3h de stationnement gratuit en surface (hors périmètre, une fois par jour, après enregistrement sur l’horodateur). La circulation est interdite dans le périmètre de la braderie entre 7h et 20h30 et le stationnement, également interdit, entre 5h et 20h30, les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 octobre. Pour rappel le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du périmètre de la braderie.


La Tamborrada de Saint Sébastien de la peste au coronavirus
C’est l’un des grands évènements de l’automne qui subit, à son tour, les conséquences de la crise sanitaire. Elle devait commencer le 19 octobre au soir et se poursuivre le 20, en présence de près de 20.000 Donostiars. La tradition de cette Tamborrada remonte à l’an 1597, lorsqu’une épidémie de peste ravage la région. Pour l’endiguer, les habitants s’en allèrent en procession implorer le saint, qui exauce leur vœu. Depuis, en remerciement, chaque 20 janvier est honorée sa mémoire. Une bonne piste pour le covid ?


La Colombelle nouvelle est arrivée, sans fête
Cette année, la traditionnelle célébration du vin primeur n’a pu se dérouler à Auch, crise sanitaire oblige. Cela n’empêche pas ce produit gascon emblématique d’être à la disposition des amateurs à la cave de Plaimont et dans différents points de distribution. Le millésime 2020 est d’une qualité remarquable grâce à la chaleur de la fin de la période estivale. Informations sur le site internet, cliquez ici

Accueil



Dans le Gers, on teste le masque inclusif
Avec une partie transparente anti-buée, il permet de voir les lèvres de la personne qui le porte. Il est particulièrement utile dans les relations avec des personnes malentendantes ou avec des jeunes enfants. Le Conseil départemental a décidé de faire un test à l’Hôtel du Département, mais aussi à la Maison départementale des personnes handicapées du Gers. Ce masque fabriqué en France est lavable 20 fois.


Bel exploit de Basket Landes face à Montpellier
Ce mercredi à l’Espace Mitterrand de Mont-de-Marsan, les Landaises ont largement dominé les Héraultaises qui font partie des favorites de la Ligue Féminine (92-71). Céline Dumerc et ses troupes ont confirmé leurs ambitions pour cette saison, avec 3 victoires en 3 matches (dont 2 à l’extérieur), et elles auront une nouvelle occasion de le faire ce samedi avec la réception de l’armada lyonnaise avec dans ses rangs la Landaise Marine Fauthoux. Informations sur le site internet, cliquez ici


Le championnat de basket masculin sous la pression virale
Ce week-end encore, trois matches du Jeep Elite ont été reportés : Le Mans-Boulogne-Levallois, Limoges-Bourg et Lyon-Gravelines. Inversement, l’Elan Béarnais, fortement touché par le virus, a eu l’autorisation de reprendre la compétition dès ce samedi à Dijon (20h). Informations sur le site internet, cliquez ici


Estelle Simon aux partenariats du Pau FC
La Béarnaise, ancienne étudiante à l’ESC Pau, a été chargée par le président Bernard Laporte-Fray de développer les partenariats et le sponsoring. Estelle Simon a déjà une expérience dans le domaine du sport, notamment avec le Biarritz Olympique.


La 75e Vuelta espère éviter la neige au Tourmalet
C’est le dimanche 25 octobre que la Vuelta fera escale en Béarn et en Bigorre avec l’étape entre Biescas et le sommet du col du Tourmalet. Un parcours qui pourrait faire la différence avec l’escalade du Portalet (1794 m), en passant par Formigal, puis la montée de Laruns vers Gourette, l’Aubisque (1709 m) et le Soulor (1480 m). Ensuite, les coureurs se dirigeront vers Luz-Saint-Sauveur et Barèges, avant de monter le Tourmalet (2115 m). La veille les coureurs seront en Aragon avec une étape entre Huesca et Sabiñánigo. Informations sur le site internet, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *