INDEX

TWITTOLIB’ – L’actu en bref

Le 11 Sep. 2020

La FBTP 64 veut saisir toutes les opportunités – Bras de fer entre les maires et le gouvernement – Covid-19, les Pyrénées-Atlantiques dans le rouge – Un plan Marshall pour l’hôtellerie-restauration ? – La CCI du Pays Basque a sondé les entreprises – Corridas de Mont-de-Marsan : Lartigue et Jalabert toujours aux manettes – Florent Pietrus arrête sa carrière…

PresseLib’ vous propose un tour d’horizon de l’info en quelques lignes.


La FBTP 64 veut saisir toutes les opportunités
Ce vendredi, la Fédération du bâtiment et des travaux publiques des Pyrénées-Atlantiques organise une assemblée générale pas comme les autres. Emmanuel Caro passera officiellement le relais à Sébastien Labourdette pour la présidence départementale, en présence de nombreuses personnalités, dont Olivier Salleron, président national, et Jacques Chanut, son prédécesseur aujourd’hui président de la société d’assurance SMA. Il sera question essentiellement de l’avenir avec les enjeux du plan de relance concernant ce secteur d’activité essentiel qui regroupe 670 entreprises sur le 64 avec 10.000 salariés. La Fédération se veut optimiste pour peu que les mesures se mettent en place rapidement. Le massage est simple à l’adresse du gouvernement : faites-nous confiance ! Nous reviendrons sur ce temps fort en début de semaine. Lire notre dernier article, cliquez ici


Bras de fer entre les maires et le gouvernement
La raison ? La baisse des impôts de production (payés par les entreprises), annoncée par le gouvernement, qui aura des conséquences majeures sur les finances des collectivités locales : une baisse chiffrée à 3,3 milliards d’euros par an dès 2021. L’Association des maires de France s’inquiète d’une compensation insuffisante par l’Etat. Elle rappelle aussi l’impact de l’évolution de la taxe d’habitation (-23 milliards) et des surcoûts liés à la crise sanitaire (8 milliards). Cette évolution va à l’encontre de la décentralisation nécessaire pour favoriser la réussite du plan de relance, sur le terrain. Sachant que les collectivités locales portent plus de 65% de l’investissement public en région.


Covid-19, les Pyrénées-Atlantiques dans le rouge
Après la Gironde, le 64 est l’un des départements où le coronavirus est le plus actif avec 51 cas de contagion détectés pour 100.000 habitants sur 7 jours. Il devrait être classé en zone de « vulnérabilité élevée », ce qui devrait entraîner des mesures sanitaires plus contraignantes dans les prochains jours. Pendant ce temps, la circulation du virus s’accélère en France, avec 9.843 nouveaux cas enregistrés hier. Ce vendredi, le président de la République doit annoncer de nouveaux dispositifs pour tenter d’enrayer cette tendance inquiétante. De son côté, un syndicat de médecins généralistes s’inquiète de « l’absence de stratégie face à l’épidémie » et demande la mise en place d’urgence « d’un cadre et de recommandations précises ».


Un plan Marshall pour l’hôtellerie-restauration ?
Un groupe de professionnels, réunis autour du chef étoilé Philippe Etchebest, demande au gouvernement la mise en place de mesures exceptionnelles à court et moyen terme pour ce secteur d’activité, déjà très durement touché, notamment dans les grandes villes, et menacé par de nouvelles restrictions avec l’accélération de la circulation du virus. Selon eux, entre 20 et 35 % des TPE sont en danger de mort. Rappelons que cette profession représente 8% du PIB, avec 85 milliards de chiffre d’affaires et plus de 2 millions d’emplois directs et indirects.


La CCI du Pays Basque a sondé les entreprises
La dernière enquête menée par la chambre consulaire après le déconfinement confirme une forte inquiétude sur l’avenir. En effet, plus de la moitié des entreprises sondées enregistre une baisse d’activité. Si les trois-quart des chefs d’entreprise espèrent pouvoir maintenir leurs effectifs, ils comptent faire largement appel au chômage partie et au télétravail, et développer des diversifications d’activité. Une nouvelle enquête plus complète doit être rapidement lancée pour mieux mesurer la situation économique locale.


Corridas de Mont-de-Marsan : Lartigue et Jalabert toujours aux manettes
Ils avaient remporté le dernier appel d’offres concernant l’organisation de la temporada 2020. Préférés à Marie Sara qui était aux commandes depuis une dizaine d’années, ils n’auront pas eu l’occasion d’exercer puisque les corridas de l’été ont été annulées. Cette fois-ci, Alain Lartigue et Jean-Baptiste Jalabert étaient les seuls candidats.


Florent Pietrus arrête sa carrière
L’ancien international (230 sélections), formé à l’Elan Béarnais avec lequel il a décroché trois titres de champion de France, a décidé de raccrocher ses baskets à 39 ans. Champion d’Europe avec les Bleus en 2013, il pourrait faire profiter un club français de sa solide expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *