INDEX

Vinexpo réduira la voilure à Bordeaux en 2021

Le 14 Fév. 2020

Alors que se tenaient conjointement Wine Paris et Vinexpo Paris, événements appelés à se rapprocher, on en a appris un peu plus sur l’avenir du salon bordelais…

Rubriques :

À la grand-messe biannuelle du Parc des Expositions de Bordeaux Lac devrait succéder dès juin 2021 un nouveau format d’événement au cœur de la ville. En attendant, le groupe Vinexpo cherche à se réinventer en se démultipliant à l’international.


C’est sur fond d’inquiétudes des viticulteurs français et en particulier bordelais que ce lundi, se sont ouverts conjointement les salons Wine Paris et Vinexpo Paris au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Des inquiétudes diverses, d’abord liées à la taxe de 25% sur les vins français entérinée par l’administration Trump en octobre dernier : les ventes auraient depuis diminué de 44% chez l’Oncle Sam. À cela viennent se greffer le ralentissement de la croissance économique chinoise et une concurrence accrue, à l’exemple de celle des vins chiliens et australiens.


Pour l’instant, Vinexpo Paris s’est déployé sur place en tant que partenaire de Wine Paris, sur un hall, mais les organisateurs des deux événements seraient en négociations en vue d’un rapprochement plus poussé.

On rappelle que Wine Paris est organisé par le groupe Comexposium, qui avec ses 135 salons rassemblant 48.000 exposants et 3,5 millions de visiteurs revendique une place sur le podium mondial des organisateurs d’événements. Il s’agira sans doute de savoir quelles synergies peuvent être tirées d’un tel rapprochement, et ce au bénéfice des deux parties. Of course…


Nouvelle stratégie pour le groupe Vinexpo…

Quoiqu’il en soit, ce « double événement » parisien, qui aura attiré un total de 2.800 vignerons et négociants (et où l’on attendait plus de 30.000 acheteurs internationaux), a aussi été l’occasion de faire le point sur l’avenir de Vinexpo Bordeaux, événement-phare victime depuis quelques années de la montée en puissance de ProWein, salon concurrent organisé par le Messe Düsseldorf Group et qui avec ses 44.000 visiteurs lui a progressivement damé le pion.

En 2021, le célèbre événement créé en 1981 sous l’égide de la CCI de Bordeaux n’aura finalement pas lieu au Parc des expositions de Bordeaux Lac, comme à l’accoutumée. Il devrait se tenir en ville au mois de juin (et non pendant la semaine des primeurs, comme il en a été question pendant un moment), dans un nouveau format qui reste à définir.


L’an dernier, l’événement aurait rassemblé 1.600 exposants professionnels et 40.000 visiteurs sur 4 jours. Un chiffre très honorable, mais en constante diminution depuis 2013 (année record avec 2.400 exposants et près de 49.000 visiteurs).

Bien sûr, l’événement restait, aux échelles régionale et nationale, un rendez-vous d’envergure, avec d’importantes retombées économiques locales, en particulier pour le secteur de l’hôtellerie-restauration.


Pour autant, le Groupe Vinexpo, dont la CCI bordelaise est toujours actionnaire majoritaire, n’a pas encore dit son dernier mot. Il semble poursuivre une nouvelle stratégie visant à multiplier les événements à l’international, avec des salons à New York (mars), Hong Kong (mai) et Shanghai (octobre), mais aussi des opérations plus originales, comme son Vinexpo Explorer, événement itinérant mettant une région viticole particulière à l’honneur sur plusieurs jours, à l’exemple du Beaujolais du 29 septembre au 1er octobre 2019.

Une stratégie qui, après tout, a déjà fait ses preuves : ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Ou tout du moins tout son vin dans la même cuve…

Plus d’informations sur vinexpo.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *