Abonnez-vous
Publié le

À Auch, la corrida de fin d’année est pédestre

Rendez-vous le 26 décembre pour fouler joyeusement les berges du Gers. Tenue sportive ou loufoque exigée…
À Auch, la corrida de fin d’année est pédestre
Depuis 1987, l’Athlétic-Club Auscitain, avec le concours du comité départemental d’athlétisme, a mis en place ce dernier événement sportif de l’année « pour faire courir les Auscitains ».

Avec pour seule interruption au compteur l’année 2020 pour cause de confinement, c’est donc la 34e édition qui va rassembler, ce dimanche, petits et grands amateurs de running, de 6 à 70 ans, et plus si affinités !

À l’origine, cette corrida de la Saint-Sylvestre est née à Sao Paulo, au Brésil, le 31 décembre 1925. Devenue mythique, elle a très vite fait des émules aux quatre coins du monde, pour arriver jusqu’à Auch. Et ici aussi, elle a rapidement dépassé les limites du département, et même de l’Hexagone puisqu’on y rencontre des athlètes venus d’autres pays.

Tous les ans, ce sont entre 600 et 700 coureurs qui prennent place sur la ligne de départ, dans une ambiance très festive. Car, aux côtés des sportifs qui viennent titiller le chronomètre – le Toulousain Djilali Bedrani, qui fait partie aujourd’hui de l’équipe de France, avait terminé avec une moyenne de 20 km/heure en 2016 -, on trouve de nombreux participants dont les déguisements font tout autant courir le public venu les encourager. Rire est aussi un excellent moyen de se muscler les abdos !

Des cadets aux vétérans, le parcours fait 8 kilomètres. Le tracé est plat, rapide, avec quelques angles droits qu’il faut savoir négocier, et de belles vues au passage sur la cathédrale et la tour d’Armagnac. Pour les enfants, la course se déroule sur des distances de 1000 à 2000 mètres selon l’âge.

Lors de la 33e édition, 623 participants étaient sur la ligne de départ. Après l’interruption involontaire de 2020, et les autorisations préfectorales encore très conditionnées cette année, les organisateurs espèrent que les sportifs seront de retour pour le plaisir de courir, et celui de faire la fête. Pour limiter les contacts, les inscriptions se font de préférence en ligne, jusqu’au 25 décembre minuit.

Père et Mères Noël, Superman, Marsupilami, héros de tous poils et vedettes à plumes de toutes sortes sont donc vivement attendus le dimanche 26 décembre devant la halle Verdier, pour se défouler entre deux fêtes !

Informations sur le site internet de l’Athlétic-Club Auscitain

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi