Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Biarritz : Le Fipadoc propose une 5ème édition exceptionnelle

Le premier rendez-vous international du documentaire de l'année se déroule à Biarritz jusqu'au 28 janvier. L'occasion de découvrir tout ce qui se crée partout et de rencontrer les professionnels du métier à l'occasion de différents ateliers dans plusieurs sites de la cité balnéaire.
Photo des rues de Biarritz habillées aux couleurs du Fipadoc
Cela fait déjà plus de 30 ans que le FIPA, devenu Fipadoc en 2019 se consacre aux programmes télévisuels, à la création documentaire sous toutes ses formes et tous ses formats.

Chaque année se retrouvent à l'occasion de cet événement des réalisateurs, des professionnels, du public, des étudiants qui se réunissent autour de rencontres, de conférences, de projections ou encore de débats. Comme nous le précise Anne Georget, présidente du Fipadoc : « Le documentaire utilise toute la grammaire du cinéma et s’exprime dans une pluralité de formes incroyables lui permettant de toucher le coeur de nos sociétés. Nous avons voulu que le FIPADOC soit l’écrin de cette richesse et le lieu de la rencontre entre les oeuvres, les publics et les cinéastes du monde entier dans toute leur diversité. »

Pour vous donner quelques chiffres, l'événement attire pas moins de 30 000 spectateurs, 2 000 professionnels 8 jours durant pour découvrir 177 œuvres documentaires de tous formats, sélectionnées partout dans le monde.

Gros plan sur la thématique

Cette nouvelle édition met à l'honneur les films et l'industrie des Pays Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) et de la Finlande. Et c'est donc naturellement, au vu de l'actualité, que l'invité d'honneur cette année est l'Ukraine avec une sélection baptisée Visions d'Ukraine. Ainsi seront diffusés hors compétition des « films tant historiques que d’actualité, qui traitent de l’impact de la guerre et témoignent de la situation actuelle. Avec Visions d’Ukraine, nous voulons avant tout joindre nos efforts à ceux de toute la communauté internationale du documentaire et nous mobiliser pour soutenir les professionnels qui souffrent de la guerre, en accueillant des projets ukrainiens dans notre forum de co-production. » nous détaille Christine Camdessus, déléguée générale du Festival.

Cette année, le Festival s'est donné pour mission de toucher un public beaucoup plus large. Christine nous explique : « L’édition 2023 s’annonce exceptionnelle : tous genres confondus, plus 20% de films inscrits, avec une augmentation de 30% pour les films internationaux. Une cinquantaine de nationalités seront représentées dans les sélections et les Journées Professionnelles, qui connaissent elles aussi une véritable montée en puissance. »

Enfin, la musique est aussi de la partie, notamment au travers du documentaire musical. Les journées professionnelles organiseront l'opération Crescendo dans laquelle 6 compositeurs viendront vous faire découvrir leur univers musical.

Moteur... Action !

La soirée d'ouverture permettra au public de découvrir en avant-première mondiale le film 29 173 NM de Romain De La Haye-Serafini et Vincent Bonnemazou, l'histoire d'un homme seul à la barre de son voilier lors du Vendée Globe qui va parcourir 29 173 miles nautiques. Et pour la première fois, hors compétition, le Fipadoc présentera en salle 5 séries documentaires inédites en version intégrale.

Parmi les différents volets présents sur ce festival, on notera l'Espace SMART, entièrement dédié aux expériences numériques. Pas moins de 25 œuvres sélectionnées sur la planète qui utilisent la technologie numérique comme la réalité virtuelle, réalité augmentée, films 360° ou encore l'interactivité avec une web série au travers d'une tablette, un smartphone ou un ordinateur. Une autre façon de consommer des séries... N'hésitez pas à vous rendre au cœur du Bellevue pour expérimenter ces nouvelles formes d'écritures documentaires, c'est gratuit !

La jeunesse n'a pas été oubliée puisqu'un espace Campus met en avant l’éducation à l’image, la professionnalisation des jeunes acteurs de la filière documentaire et la mise en lumière de nouveaux talents. L'occasion pour des élèves du primaire au lycée d'appréhender « les œuvres qui aiguisent le sens critique en interrogeant sur les grandes questions de l’époque. » Le Campus Pro et l'action européenne offrent pour le premier des passerelles entre l'industrie audiovisuelle et les futurs professionnels et pour le second de mettre en contact ces mêmes acteurs avec d'autres organismes européens.

Sébastien Soumagnas

Les 5 Grands Prix

Les œuvres de la sélection officielle concourent pour 14 prix dotés par les partenaires du Fipadoc, dans 5 compétitions, dont ses 5 grands prix emblématiques :

  • Le Grand Prix Documentaire International

  • Le Grand Prix Documentaire National

  • Le Grand Prix du Documentaire Musical

  • Le Grand Prix impact

  • Le prix du Public pour le Panorama de la création francophone

Tarifs : Pass festival à la semaine qui donne accès en illimité à l’ensemble des projections

Plein tarif : 30 euros.  Tarif réduit : 15 euros. Réservations en ligne sur le site fipadoc.com

Voir le site internet du Fipadoc

Voir la page Facebook du Fipadoc

Voir la page Instagram du Fipadoc

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi