Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

A DÉCOUVRIR – Samadet, capitale de la céramique

En Chalosse, le village landais s’illustre avec sa tradition de la faïence, héritée de sa manufacture royale et relancée avec succès à partir de la fin des années 60…
SAMADET 0
Jusqu’au 3 octobre, Samadet joue l’ouverture en proposant une exposition-vente « De grès ou de faïence ? » qui met en lumière le travail d’une vingtaine de céramistes installés en Berry.

La Maison de la céramique de Samadet présente 75 pièces contemporaines de 21 créateurs d’œuvres en grès établis à La Borne, hameau du Cher dont l’association céramique fête ses 50 ans. Ou comment les vieilles traditions peuvent faire rayonner nos villages…

De grès ou de faïence ? Cette année, à Samadet, les visiteurs ont le choix des armes. Le village landais, lui, est connu pour sa tradition de la faïence. Héritée de la manufacture royale de Samadet (créée par l’abbé-marquis de Roquépine et active des années 1730 à 1840), cette tradition tombée en désuétude a été relancée à partir de la fin des années 60.

Son apparition avait été facilitée par la présence sur place des matériaux utiles (argile, bois, sable), mais aussi par la géographie de Samadet, sur la route de Bordeaux à Pau et à proximité de l'Adour.

Depuis le lancement du comité local de la faïencerie (en 1968), se sont développés sur place un musée départemental de la faïence et des arts de la table et une « Maison de la céramique », entités que la Communauté de communes Chalosse Tursan aimerait désormais voir réunies au sein d’un même pôle culturel.

Mais Samadet n’est pas recroquevillé sur sa lointaine histoire. La preuve : dès maintenant et jusqu’au 3 octobre prochain, sa Maison de la céramique donne à admirer 75 créations de 21 céramistes de La Borne, hameau de Berry situé au nord de Bourges et quant à lui réputé pour sa tradition du grès.

Recréer une attractivité…

Cette nouvelle exposition-vente veut se distinguer des précédentes : « Samadet et La Borne partagent la ruralité, une même envie de valoriser leur histoire et de construire leur avenir autour de la terre et d’un savoir-faire. Un patrimoine qui peut sans nul doute être facteur d’identité et d'attractivité d’un territoire », explique la communauté de communes Chalosse Tursan, qui met en avant le grand nombre d’artistes exposés.

Cette exposition est en outre un beau cadeau d’anniversaire à nos amis du Cher, puisque l’association céramique de La Borne fête ses 50 ans. Aujourd’hui, ils seraient autour de 80 artistes installés dans ce hameau, où la tradition de la poterie remonte au Moyen-Âge. Un exemple qui, comme celui de Samadet, montre que des lieux un peu reculés peuvent attirer en jouant sur leurs savoir-faire ancestraux, qu’il n’appartient qu’à eux de faire revivre.

Naturellement, les visiteurs pourront aussi découvrir sur Samadet une partie des 160 créations contemporaines locales de la maison de la céramique (dues à une centaine d’artistes), « ainsi que 300 œuvres du musée qui racontent l’histoire de la faïence de Samadet et celle des arts de la table ». Des collections permanentes qui donneront le meilleur aperçu de la faïence d’ici.

On notera au passage que le musée accueille aussi en ce moment l’exposition « Festins littéraires » du photographe Charles Roux. Et puis à Samadet, on pourra toujours acheter quelques produits du terroir…

L’exposition « De grès ou de faïence » est ouverte au public du mardi au dimanche de 14h30 à 19h00 (Place de la Faïencerie à Samadet, entrée libre). Idéal pour ceux qui voudraient tirer profit de la douceur du climat en ce moment, ou encore échapper aux foules sur les plages cet été…

Plus d’informations sur le site de la Communauté de communes de Chalosse Tursan

 

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi