Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Modames à Anglet : la première box de mode éthique

Amélie Devaux et Maud Tyrbas ont lancé un service de personnal shopper en partenariat avec des marques écoresponsables. Les abonnées reçoivent chez elles une box avec plusieurs tenues…
Modasmes, Anglet, Basque
Vous recherchez un service qui propose des tenues personnalisées à domicile sans transiger sur la dimension éthique ? Ne cherchez plus : voici Modames.

En 2017, les deux belles soeurs créent leur propre entreprise avec un objectif : proposer aux femmes d’avoir des looks tendances et stylés, produits de manières plus écoresponsables et sans bouger de leur canapé.

En quatre ans, l’entreprise (installée au 34 avenue Maignon) n’a cessé de se développer. En plus d’un chiffre d’affaires qui double chaque année, Maud et Amélie ont embauché cinq autres personnes et ont mis en place un système d’abonnement (20 euros par mois, tous les deux mois ou tous les trois mois).

Chaque mois, environ 800 abonnées reçoivent leur commande. Dans cette précieuse boîte, des robes, des pantalons, des jupes, des accessoires… Au final, de quoi réaliser trois à cinq looks différents.

Si la mode éthique a plus que jamais le vent en poupe, Maud et Amélie l’ont prôné dès le début de l’aventure de Modames. Au total, l’entreprise travaille avec une vingtaine de marques françaises et étrangères, soucieuses de concevoir et produire de manière plus responsable.

« De Paris à Amsterdam, en passant par Berlin, nous essayons de dénicher de jeunes marques originales, qui ont des labels, des certifications ou bien qui font des choix de production raisonnés », explique Maud Tyrbas.

Comment ça marche ?

La cliente s’inscrit sur modames.fr, remplit un questionnaire en détaillant ses goûts, ses habitudes vestimentaires, son budget et ses mensurations. Une fois le profil complété, une styliste choisit des tenues.

Une semaine après la commande, un colis secret d’une dizaine de vêtements et accessoires arrive chez la cliente. La cliente a sept jours pour essayer les articles et faire son choix et ne paye que ce qu’elle garde. Pour les retours, les frais de port sont à la charge de Modames.

Des vêtements neufs et de secondes mains

Depuis deux ans, les deux belles-sœurs proposent à leurs abonnées des articles de seconde main, récupérés dans les dressings de leurs clientes. « Nous avons réalisé un petit sondage pour savoir si les fripes avaient une place à prendre dans notre box. 85% de nos clientes ont accepté d’en recevoir et c’est une offre que nous allons développer en 2022 », assure la cofondatrice de Modames.

Le principe est simple : la cliente reçoit des habits et utilise la box pour donner les vêtements qu’elle ne met plus et qui prennent la poussière dans son placard. Elle les envoie à Modames, qui utilise une grille tarifaire et lui donne des crédits pour sa prochaine commande. L’entreprise les utilise ensuite pour de nouvelles box ou souhaite donner les vêtements qui ne seront pas envoyés à des associations.

« Les vêtements de seconde main sont un autre moyen de limiter l’empreinte environnementale de la mode. Notre but est de prouver que les vêtements neufs écoresponsables et les fripes sont compatibles », conclut-elle.

Retrouver les pièces à choper sur le site de Modames à Anglet

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.