Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le
Initiatives RSE

INITIATIVES RSERibeyre : « On faisait déjà beaucoup de choses sans s'en rendre compte »

À Linxe, dans l'entreprise dirigée par Nathalie Lasserre, on faisait de la RSE avant même que ce soit dénommé ainsi. Un ensemble de petits gestes, à la portée de tous...
Une photo de l'entrée de l'entreprise Ribeyre à Linxe dans les Landes.
Malgré tout, une initiative sort du lot : la valorisation complète des pins produits. Quelque chose qui, là aussi, ne date pas d'hier, puisque le fondateur de l'entreprise s'y attelait déjà.

« Quand j'ai entendu parler de la RSE, je me suis demandé ce que c'était. Ça avait l'air compliqué ! », explique en toute transparence Nathalie Lasserre, directrice de Ribeyre depuis 2005. « Je pensais que c'était quelque chose à la portée des grandes entreprises uniquement. Et puis en creusant, je me suis aperçue qu'on faisait déjà beaucoup de choses sans s'en rendre compte ». On parle par exemple d'économies d'énergie, sujet on ne peut plus d'actualité : éclairage LED, variateurs de fréquences pour les appareils énergivores, tri, sensibilisation du personnel, etc.

Autre dimension importante pour Ribeyre, c'est la gestion durable des forêts. « Tous les pins que nous achetons sont certifiés PEFC. C'est une marque européenne qui assure la protection et la gestion pérenne des forêts ». Un rapport avec le matériau important aux yeux de Nathalie Lasserre. « C'est un produit qui capte le carbone et qui est donc très important dans notre écosystème. Il faut en prendre soin ».

C'est pour cela que les pins sont 100% valorisés, et ce depuis très longtemps. « Je ne saurais pas dire à quand ça remonte exactement, mais mon grand-père le faisait déjà. J'ai souvenir qu'ils réutilisaient tout ce qu'ils pouvaient. Cela changeait déjà du reste de la filière, puisqu'avant le bois était une filière dans laquelle il y avait du déchet. Ce n'est plus le cas aujourd'hui ». Ces produits connexes à la production sont alors revendus, pour être transformés en granules par exemple, ou auprès des papeteries locales qui s'occupent de la valorisation. 

« On est une petite structure, alors on fait avec les moyens que nous avons. C'est pour cela que l'on fait surtout des petits gestes. Nous nous impliquons dans cette démarche RSE à notre échelle », conclut Nathalie Lasserre.

Pour plus de renseignements sur cette initiative :

Ribeyre

Nathalie Lasserre

1393 Route Belle Époque, 40260 Linxe

05.58.42.92.28

Site internet

Envoyer un e-mail

LE GUIDE DES INITIATIVES RSE

Il est placé sous le parrainage d’institutions du territoire (liste provisoire) :

CCI des Landes, CCI Bayonne Pays Basque, CCI Pau Béarn, Chambre d’agriculture des Pyrénées Atlantiques.

Le premier groupe de mécènes est composé de :

EuroSIMA (cluster de la glisse regroupant 180 entreprises), Teréga Accélérateur d’énergies (fonds de dotation), Facilities Multi Services (entreprise adaptée), Famille Michaud Apiculteurs, Emac, Despagnet TP, Benvivo, Groupe Arobase Intérim, Abelio propreté, Consortium du Jambon de Bayonne, Les Thermes de Dax , Glass Partners

Commentaires (1)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Yves Garenne
il y a 3 jours -
Il est vraiment dommage de réduire la RSE à sa partie environnementale. La responsabilité sociétale a pour objectif une prise de conscience aiguë des droits humains dans les décisions et les activités d'une organisation avec une volonté d'éthique et de transparence (ISO26000). L'environnement n'en est qu'une petite partie.

À lire aussi