Abonnez-vous
Publié le

TOUJOURS LA GRIPPE AVIAIREElle menace à nouveau

Un cas a été repéré à proximité de Léon sur la côte landaise chez un particulier. Bientôt, le plan Adour de dédensification sera mis en place.
TOUJOURS LA GRIPPE AVIAIRE – Elle menace à nouveau

En attendant, la Préfecture des Landes a pris des mesures de protection à Léon et Saint-Michel-Escalus, avec des abattages ; tandis qu’une zone de surveillance concerne Azur, Castets, Linxe, Magescq, Messanges, Moliets-et-Maâ et Vielle-Saint-Girons.

Dans le cadre du plan Adour, une « dédensification » de la production est prévue du 15 décembre au 15 janvier, pour limiter les risques de contamination.

Un vide sanitaire sera appliqué dans 68 communes sur le bassin Adour Gascogne, avec zéro canard.  Il sera prévu un délais supplémentaire avant d’accueillir des canetons.

On rappelle que la grippe aviaire avait conduit à l’abattage de plus de 21 millions de têtes entre décembre 2021 et mai 2022.

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi