SINGLE CREATEUR

Initiative responsable – Embal’VERT à Idaux-Mendy

Le 12 Fév. 2019

Louise et Alastair Stephen introduisent la cire d’abeille dans nos cuisines, en lieu et place des traditionnels et pollueurs films plastiques alimentaires…

Lorsqu’ils arrivent en Soule en 2004, le couple de Britanniques installe quelques ruches avant de fonder sa propre entreprise Les Ruches des Cimes. De pots de miel en cosmétiques, en passant par les bougies, le couple développe toute une gamme à partir de la précieuse substance dorée.


C’est en découvrant les « beeswax wrap » américaines et canadiennes que Louise a l’idée de créer le même produit, à sa façon. Les bee wraps sont ces emballages alimentaires à la cire d’abeille, réutilisables, entièrement écologiques, et tellement plus jolis que le papier d’aluminium ou les films transparents.

Patiemment, elle travaille jusqu’à obtenir le parfait mélange entre cire d’abeilles, résine de pin et huile de jojoba. Le tout, entièrement bio, viendra ensuite enduire le coton –bio lui aussi- pour donner à l’arrivée Embal’VERT ! Fruits, légumes, pain, bols ou assiettes contenant de la nourriture se parent ainsi de chatoyantes cotonnades modulables à souhait, qui les protègeront de l’air et l’humidité, tout en les laissant respirer.


Proposés en plusieurs tailles, ces emballages ont une espérance de vie d’environ un an, à condition de respecter leurs conseils d’utilisation. S’ils détestent toute source de chaleur, pour ne pas prendre le risque de se liquéfier, ils adorent la fraîcheur d’un réfrigérateur ou d’un congélateur. Ils doivent être lavés uniquement à l’eau froide, avec douceur –exit les éponges « qui grattent »- et s’adaptent à toutes formes d’aliments grâce à la simple chaleur des mains. Sauf bien entendu viande crue ou poisson cru qui nécessiteraient après utilisation un lavage à l’eau chaude qui pourrait être fatal à l’emballage.


A peine lancé et mis en ligne, Embal’VERT séduit la clientèle et les ventes décollent sur les marchés locaux et régionaux, tout comme dans les grands salons des produits bio, à Pau ou à Paris.

Particulièrement soucieux du respect total de l’environnement, Alastair et Louise ont décidé de ne générer aucun CO2 dans leurs ateliers, en les alimentant depuis juin 2018 en hydroélectricité.

Une jolie façon de prendre soin de la planète, et de leurs abeilles. Exemple à suivre.

Informations sur le site Internet – cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *