SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés – Drop Project, expérience artistique remarquable

Rubriques : Bigorre Culture
Le 31 Jan. 2019

Huit étudiants en master de l’Ecole supérieur d’art des Pyrénées s’expriment dans le coeur de Lourdes sous différentes formes…

Drop Project a pris naissance en novembre 2017. La ville de Lourdes souhaitait dynamiser et redonner une autre image de son espace public notamment pendant les périodes creuses de son activité touristique.


Initié par l’Ecole supérieure d’art des Pyrénées en partenariat avec la ville de Lourdes, ce projet est le fruit du travail d’une équipe de huit étudiants, encadrés par leurs professeurs et des intervenants extérieurs.

Le thème de cette élaboration artistique est « le souvenir », plus précisément l’évocation d’un souvenir agréable. Les huit étudiants ont travaillé durant deux ans sur le Drop Project, pour permettre de faire rentrer l’art dans la ville, sur différents lieux et interstices, sur les devantures de magasins fermées, ou encore sur les hôtels inoccupés.


Lourdes comme source d’inspiration…

Les étudiants ont ainsi regardé attentivement la ville de Lourdes, qui n’a cessé de les étonner et les inspirer, notamment par la multitude de typographies, de couleurs, de textes sur les devantures et enseignes de commerces et hôtels.

Leur travail, réalisé exclusivement à base de papier et de carton, est exposé dans l’ancien magasin Drop de la rue des Frères-Soulas. Cet ancien magasin du centre-ville a été durant une longue période le laboratoire de ce projet. Investi par les étudiants, ce lieu est une interface avec le public et les habitants de Lourdes.


Pour obtenir le résultat final, les élèves ont élaboré une maquette des lieux à l’échelle 1/20e. Depuis le début de leur cursus, les étudiants ont réalisé six workshops sur la manière de regarder la ville. Elles ont en commun l’objectif de rendre compte, de partager avec le public et les habitants de Lourdes une expérience singulière, celle du regard artistique et plastique. Laurent Agut, Natacha Détré et Vanessa Dziouba sont à l’origine du projet.

Le 18 janvier dernier, les étudiants ont présenté leur travail exposé dans le vieux Lourdes mais aussi dans certains lieux de la ville (85-89 rue du Bourg, le Café de la Gare, le bar Brasserie Le Genève, 1-2 rue de Latour de Brie…).


Des affiches de faux films…

Lors d’un autre projet, ils se sont intéressés à la création d’affiches de cinéma. À l’aide de leur synopsis bien inspiré et qui donnerait envie de se rendre en salle pour admirer un chef-d’œuvre du 7e art, les affiches sont visibles un peu partout dans la ville et notamment dans les rues adjacentes au château. Elles resteront affichées quelques semaines, probablement jusqu’au retour des pèlerinages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *