INDEX

Joyeux anniversaire, Soho-Solo Gers !

Le 03 Avr. 2018

De nombreux entrepreneurs individuels et télésalariés européens sont installés dans le 32. Un pari réussi pour attirer des compétences sur le territoire…

Rubriques :

    10 ans, déjà ! A l’époque, on ne donnait pas cher du 32 comme destination rêvée. Et pourtant… Dix ans après, le département est symbole du Très Haut Débit, de la qualité de vie préservée, des initiatives vertes et du bonheur pour les quelque 336 soho-solo et leurs familles à avoir osé le Gers !


    Un moine bouddhiste ne démentirait pas l’assertion à venir : tout change, sans arrêt, et ce qui était certain hier ne l’est plus aujourd’hui. Pourquoi sommes-nous si philosophes à l’aube de cet article ? C’est que notre mémoire nous emporte en arrière, il y a dix ans, lorsque Soho-Solo Gers avait été installé par la CCI du Gers.

    A l’époque, on parlait d’un département en perdition, avec le plus grand taux d’isolement de France, sans autoroute. Le constat appelait une seule conclusion : désolation ! Mais voilà, dix ans après, quel changement, et quel bilan pour Soho-Solo Gers !

     


    Le Gers est devenu le fer-de-lance du THD, le Très Haut Débit, en 2017 ils étaient encore 11 Soho-Solo à choisir le Gers pour s’installer, et tout cela sans altérer la qualité de vie de ce merveilleux département qui a su se mettre… au vert. Et en faire un atout.

    En dix ans, ils auront été 336 à oser le Gers, la plupart du temps avec leurs familles, répartis sur 168 villages. En 2018, pour accompagner l’anniversaire fatidique, 10 ateliers collectifs et afterworks seront organisés en relation avec Kanopé, la Coopérative d’Acticité et d’Emploi.

     


    L’enjeu est considérable pour le territoire gersois. En effet, les nouveaux entrepreneurs sont porteurs de nouvelles compétences et de ressources. « Dans la mesure où les solos s’installent généralement avec leur famille, ils contribuent à la revitalisation de nos espaces ruraux. Ils permettent le maintien des services et commerces de proximité, et constituent un apport économique considérable pour le Gers » se réjouissent les initiateurs de cette démarche.

     


    « Ils sont consultants, traducteurs, formateurs, télétravailleurs, graphistes, informaticiens… 20% sont originaires de l’Europe du Nord. La plupart sont des cadres de 30 à 50 ans, avec une expérience considérable en entreprise ».

    Et dans dix ans ? Si Bouddha (pour rester dans l’esprit) nous prête vie, on veut bien parier qu’on vous annoncera encore des chiffres qui riment avec dynamisme, art de vivre, THD et réussite.

    Joyeux anniversaire, Soho Solo Gers !

     

    Rubriques :

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *