INDEX

Ovalie – Dernière minute

Le 09 Oct. 2019

Le match France-Angleterre officiellement annulé à cause de le menace d’Hagibis – Steffon Armitage rebondit au Biarritz Olympique…

Rubriques :

L’information a été confirmée ce matin, l’arrivée du typhon nommé Hagibis a conduit les organisateurs de la Coupe du monde à annuler plusieurs matches. Le 3e ligne anglais, ancien pensionnaire de la Section Paloise a signé pour 2 ans avec le BOPB.


La menace planait ces jours-ci, elle vient de se concrétiser. Le Crunch version Pays du Soleil levant n’aura pas lieu. Du moins pour le moment. Pas de conséquences pour la qualification des deux équipes qui vont se partager les points du match annulé : 2 points chacune.

C’est donc l’Angleterre qui terminera première de sa poule, devant la France. Sauf surprise, le XV de la Rose devrait affronter l’Australie le 19 octobre (9h15) en quart de finale ; les Bleus devraient retrouver le XV du Poireau, le 20 octobre (9h15).


Pour les Coqs, il reste donc à gérer 15 jours sans match avant d’affronter le Poireau. Bon pour la fraîcheur, pas terrible pour le rythme. La nouvelle n’arrange pas les joueurs qui espéraient gagner leur place pour les phases finales en se mettant en valeur lors de ce Crunch. Certains titulaires incontournables vont pouvoir recharger les accus avant ces matches à élimination directe.

Un autre match est annulé, sans conséquence également : Nouvelle-Zélande-Italie. Quant à la rencontre Japon-Ecosse, décisive, elle est aussi sous la menace. En cas d’annulation, le XV du Chardon serait éliminé de la compétition sans combattre.

 


Autre nouvelle : l’ancien international Steffon Armitage, qui n’avait pas été gardé par la Section Paloise en fin de saison dernière, a été recruté par Biarritz. Il a signé un contrat de deux ans.

A 34 ans, le très solide anglais a été choisi pour remplacer le Néo-Zélandais Filipe Manu qui a quitté le club pour « raisons personnelles ».

Ce gratteur de très haut niveau constitue un sacré renfort pour le club basque. Avant de participer à l’aventure béarnaise, le 3e ligne polyvalent était passé par Toulon, décrochant trois titres de champion d’Europe (2013, 2014 et 2015).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *