INDEX

A Hasparren, Izpindar fait la promotion de l’autoconsommation

Le 12 Avr. 2021

Ce collectif citoyen traite l’ensemble des questions liées à la consommation et à la production d’énergie renouvelable, et propose des formations et réunions…

Rubriques :

Installée à la Maison Agerria, à Ayherre, Izpindar opère sur les 11 communes du Pays de Hasparren : Hasparren, Ayherre, Bonloc, Briscous, Hélette, Isturitz, Labastide Clairence, Macaye, Mendionde, Saint Esteben, Saint Martin d’Arberoue.


L’association a vu le jour lorsque deux particuliers ont été démarchés pour installer des panneaux photovoltaïques chez eux. Ils se sont aperçus qu’en privilégiant le circuit court et en regroupant les commandes de particuliers, ils pouvaient obtenir des prix beaucoup plus intéressants.

Avec cinq autres personnes (un agriculteur, des ingénieurs, des artisans…), ils ont ainsi créé Izpindar (izpi signifie lien et rayon ; indar, énergie et pindar étincelle en basque). Ce groupement d’achat amène par la même occasion une nouvelle dynamique d’autoconsommation partagée. « On travaille sur la géothermie, le photovoltaïque et le bois énergie », souligne Daniel Hegoburu, le président de l’association et l’un de ses membres fondateurs.

Pour monter en connaissance ainsi qu’en compétences, le collectif citoyen organise régulièrement des réunions d’information autour de différents sujets liés aux énergies. « Nous cherchons à accélérer la transition énergétique. Pour cela, nous proposons à nos adhérents une montée en compétence, à l’aide de formations sur les énergies renouvelables », ajoute-t-il.


Répartis en différents groupes de travail, ses 40 membres étudient l’autoconsommation individuelle, à travers le photovoltaïque, mais également sur la sobriété (comment consommer moins, mais mieux avant de produire plus), un modèle économique local autour de la transition énergétique et l’éolien domestique (en partenariat avec la FABrique du LABoratoire Fablabea et l’école d’ingénieurs ESTIA).

Concernant l’axe de travail sur la filière bois énergie, l’objectif d’Izpindar est de réunir les élus et les différents acteurs pour lancer une étude d’opportunité. Celle-ci permettrait de savoir si la création d’une plateforme alimentant des chaudières à bois serait pertinente localement. L’objectif est ici de valoriser et de gérer le potentiel bois sur le territoire : bois, haies, bordures de cours d’eau, qui sera broyé, séché puis utilisé comme combustible pour les chaudières.


L’autoconsommation collective est un des nouveaux usages de production et de consommation d’électricité, qui permet un circuit court physique et financier. Ce mécanisme consiste à partager l’électricité produite par un ou plusieurs producteurs, avec un ou plusieurs consommateurs situés sur la dans une zone délimitée (rayon de 2 km).

Izpindar souhaite amorcer une réflexion est aussi en cours sur l’autoconsommation collective avec les artisans, les entrepreneurs, la mairie et les agriculteurs. Une étude de faisabilité va également être réalisée sur cette thématique.


À terme, Izpindar devrait se dédoubler, avec la création d’une entreprise qui gérera la production d’énergie et les appels d’offres, et l’association qui continuera son travail d’information des différents publics autour de la transition d’énergie.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *