INDEX

Tarba en Canta - dix ans, ça se fête !

Le 07 Juin. 2019

Le festival international de polyphonies offre un superbe programme. PresseLib’ vous propose de vous imprégner de l’esprit de cet événement plein de charme…

Rubriques :

Chaque année, Tarba en Canta invite des groupes d’Europe du Sud à échanger au cœur de la cité avec les acteurs de la polyphonie régionale. Il concocte tous les ans une affiche haute en couleurs, ouverte aux initiés comme aux amateurs.


Ce festival a été créé en 2010. « A l’époque, Gérard Trémège, le maire de Tarbes, est venu me voir pour me parler de son idée de lancer un festival de polyphonie », se remémore Pascal Caumont, professeur de musiques traditionnelles au conservatoire Henri Duparc et directeur artistique du Festival Tarba en Canta.

« Nous voulions organiser des concerts dans des salles de spectacle, mais également dans différents lieux de vie, comme des marchés, des cafés… L’objectif était d’entendre les chants dans toute la ville », confie-t-il. Entièrement gratuit, ce festival est organisé par la ville de Tarbes et l’Office de Tourisme, en partenariat avec le Conseil départemental.

 


Favoriser le lien entre les cultures…

« Au départ, ce festival était surtout dédié aux chanteurs professionnels et aux amateurs de la région. Puis, nous avons décidé d’y intégrer progressivement des chants corses, catalans, crétois, et même italiens, pour montrer au public les similitudes qu’il y avait entre eux. Au fil des ans, ce festival s’est internationalisé en accueillant des chanteurs polyphoniques des quatre coins du monde », révèle Pascal Caumont.

 


Tarba en Canta est ainsi l’occasion de favoriser les liens et les échanges dans le domaine du chant traditionnel en associant des groupes de renommée internationale. Chaque concert associe deux à trois groupes porteurs de la tradition polyphonique de leur région. Le festival permet « la rencontre entre les cultures, pour mieux goûter aux polyphonies du monde. Lors de cet événement, nous vibrons ensemble et partageons l’amour du territoire et du chant ».


Un festival qui évolue…

Tarba en Canta, c’est plus de 10.000 festivaliers, 250 chanteurs invités, 2.500 élèves présents sur les projets pédagogiques et près de 20 concerts et cantèras gratuits. On peut citer entre autres les Master Class où vous pourrez donner de la voix, les concerts dans les églises de l’agglomération, mais aussi en plein air, les apéro-concerts, les concerts itinérants sur les marchés. Bref, toute la ville se met à l’heure polyphonique.

 


« Cette année, le festival propose une nouvelle animation : un parcours musical autour du thème du chant de l’eau. Accompagné par des chants, les visiteurs pourront découvrir l’histoire de la ville à travers cet élément essentiel à la vie », indique le directeur artistique du Festival.

En ouverture, ce mardi, un concert s’est déroulé à guichets fermés, avec le groupe corse Chjami Aghjalesi et Patrick Fiori, au Parc des expositions. A noter également, le groupe bulgare Bulgarka Junior Quartet qui se produira (samedi) au théâtre des Nouveautés. Les groupes locaux seront au rendez-vous, avec notamment les Chanteurs pyrénéens de Tarbes, Eths Micalets et Vox Bigerri.

Jusqu’au 9 juin, Tarba en Canta va vous transporter !

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *